Guide d’achat : comparatif des meilleurs postes à souder Inverter — postes à souder à l’arc

Par Arnaud 
Top du Top
Poste à souder Inverter 160 A de Stanley
  • Système de ventilation efficace
  • Légèreté
  • Absence de bruits de fonctionnement
  • Facilité de réglage
Coup de coeur
Poste à souder 200 A de Silex
  • Facilité de démarrage
  • Puissance élevée
  • Nombreuses fonctionnalités
  • Précision
Qualité / Prix
Poste à souder Inverter turboventilé de Greencut
  • Pas de surchauffe
  • Amorçage correct
  • Bonne endurance
  • Puissance élevée

Facile d'utilisation, le poste à souder à l’arc est aussi plus polyvalent qu’un modèle classique. De par sa technologie, il constitue une solution pratique pour la soudure sur fonte, inox ou acier. Voici notre classement des meilleurs postes à souder Inverter.

  1. Le poste à souder à l’arc 200 A de Silex France
  2. Le poste à souder Inverter 160 A de Stanley
  3. Le poste à soudure Inverter turboventilé de Greencut
  4. Le poste à souder MMA Star 2500 de Stanley
  5. Le poste à soudure Inverter GYSMI 160P de Gys

Comprendre le fonctionnement du poste à souder à l’arc

Le poste à souder à l’arc est une sorte de transformateur électrique qui se distingue par le fait que la production de la chaleur nécessaire à la fusion des métaux se fait par un léger court-circuit. Selon les modèles, cette technique permet d’atteindre une température comprise entre 600 °C à 4500 °C. Contrairement aux MMA (Manual Metal Arc) qui sont équipés d’un gros transformateur, les postes à souder Inverter embarquent une simple carte électronique. En outre, ce type de matériel est doté de 2 câbles dont l’un relié au porte-électrode et l’autre raccordé à la pièce à souder. Un arc électrique sous forme d’étincelles va se créer lorsque l’électrode entre légèrement en contact avec le métal à travailler.

Les avantages d’un poste de soudure à l’arc

De toutes les versions de postes à souder existantes, celle à l’arc est la plus facile à utiliser. Elle est particulièrement indiquée pour les bricoleurs amateurs qui ne sont pas à l’aise avec les configurations complexes. Trois à cinq fois plus léger qu’un MMA classique (environ 4 kg contre 13 à 20 kg), ce modèle est plus maniable et plus facile à transporter. Ceci apporte un confort d’utilisation supérieur qui permet de souder plus rapidement et à des épaisseurs plus importantes (jusqu’à 10 mm). Un poste à souder Inverter est également ultra compact, ce qui fait qu’il peut être utilisé facilement sur un échafaudage ou un escabeau. Grâce à la fonction « antisticking » qui coupe automatiquement le courant lorsque l’électrode ne se décolle pas du métal, l’utilisation de cet appareil est parfaitement sécurisée et le court-circuit de l’appareil peut être évité. Par ailleurs, le potentiomètre intégré facilite la gestion de la puissance à la différence d’un MMA classique pour lequel la régulation de l’intensité se fait à l’aide d’une grosse molette qu’il faut tourner plusieurs fois. De plus, il bénéficie d’une excellente endurance, quelle que soit la polarisation.

Les critères importants pour choisir un poste à souder Inverter

Il est important de porter une attention particulière sur les critères qui déterminent la qualité et les performances d’un poste à souder à l’arc qui vous sont citées ci-dessous :

Polyvalence

Plus votre appareil est polyvalent, plus le nombre de métaux que vous pouvez travailler avec est important. Assurez-vous qu’il puisse en faire fondre un maximum et notamment l’alliage, le cuivre, l’acier, la fonte, l’inox. Vous pouvez l’utiliser de manière optimale s’il prend en compte toutes les épaisseurs et s’adapte à toutes les propriétés des pièces pour ne citer que la vitesse d’oxydation.

Taux de fonctionnement

Il faut savoir que c’est la conception du modèle qui détermine son taux de fonctionnement. Ce dernier correspond aux limites de la montée en puissance. Lorsque il commence à chauffer, le poste à souder Inverter a tendance à perdre en puissance, d’où la nécessité de vérifier la présence d’un bon système de refroidissement intégré. Quand on sait que la plupart des modèles requièrent un temps de pause minimum de 4 minutes pour une soudure d’une dizaine de minutes, cela conforte davantage l’exigence d’une solution de ventilation de qualité. Moins il y aura de temps d’arrêt, plus le taux de fonctionnement sera élevé.

Alimentation

Le type d’alimentation d’un poste à souder à l’arc varie en fonction du modèle et de la marque. Généralement, ce sera sur secteur. Il peut s’agir d’une prise monophasée en 220 V adaptée aux petites soudures qui n’exigent pas plus de 200 A d’intensité ou d’une version triphasée en 380 V destinée aux travaux demandant une puissance accrue et une endurance élevée.

Puissance

La puissance de ce type d’appareils doit être adaptée aux propriétés et à l’épaisseur du métal à souder de sorte que l’intensité ne le fasse pas trop fondre, ni pas assez. Il faut se référer au facteur de marche pour connaitre les performances de l’outil dans les conditions d’utilisation suivantes : température de 40 °C et 10 minutes de soudure. Grâce au résultat qui sera exprimé en ampères et en pourcentage (ex : 100 % 55 A), on peut déterminer la durée d’utilisation à pleine puissance sans surchauffe et le temps de pause. Plus le “facteur de marche » est important, plus l’outil est puissant. Pour les petites soudures, il faut un modèle de 40 à 130 A et en moyenne 600 A pour les travaux intenses. La puissance se règle avec le potentiomètre. Pour illustration : un facteur de marche de 200 A à 20 % signifie que l’appareil délivre 200 A en 8 minutes avec une pause de 2 minutes.

Présentation des 5 meilleurs postes à souder Inverter

  1. Le poste à souder à l’arc 200 A de Silex France

    Si l’on doit énumérer les mérites du poste à souder à l’arc 200 A de Silex France ce seraient : écran digital « One Up Control », technologie brevetée IGBT, normes RoHS -200 A, soudures longue distance, peu d’éclaboussures et économie d’énergie. La fonction « Easy Arc Starting » permet un démarrage aisé, une excellente formation de l’arc, moins d’éclats et une meilleure stabilité. Ce modèle bénéficie en outre d’une commande intuitive grâce à l’écran digital intégré. Sa conception respecte un cahier des charges français qui lui vaut une reconnaissance internationale au niveau du savoir-faire et de la qualité.

    • Facilité de démarrage
    • Puissance élevée
    • Nombreuses fonctionnalités
    • Précision
    • Protection du masque assez discutable
  2. Le poste à souder Inverter 160 A de Stanley

    Compact et léger, le poste à souder Inverter 160 A de Stanley est LE poste à souder Inverter des débutants. Il réunit tous les critères qui faciliteraient l’utilisation d’un tel outil pour un bricoleur de dimanche, et qui sont légèreté, simplicité de réglage et maniabilité. Avec cet appareil, vous pouvez réaliser des soudures homogènes et sans collage grâce à l’amorçage aisé fourni par la technologie Inverter IGBT. Il est assez puissant pour travailler une baguette de 4 mm de diamètre en fonte, en inox ou en acier. Ce poste à souder à arc trouve son utilité pour la réalisation des tâches relatives à la réparation de pièces métalliques, aux charpentes métalliques, à la tôlerie, à la serrurerie et à la ferronnerie. C’est un modèle filaire électrique, livré avec des porte-électrodes, une pince de masse, un marteau brosse ainsi qu’un masque de protection CE.

    • Système de ventilation efficace
    • Légèreté
    • Absence de bruits de fonctionnement
    • Facilité de réglage
    • Accessoires plutôt « gadget »
  3. Le poste à soudure Inverter turboventilé de Greencut

    En optant pour le poste à souder Inverter turboventilé de Greencut, vous vous assurez une excellente fluidité et une finition de qualité pour vos travaux de soudure à l’électrode. Comme il peut être utilisé pour de nombreuses tâches, sa puissance est réglable de 25 à 200 A. Quelles que soient les propriétés de la pièce à souder, ce modèle reste parfaitement stable, ce qui est d’ailleurs un de ses points forts. Il permet de travailler en continu sans chauffer grâce à la technologie DC Inverter. Son cycle de service est de 35 % à 200 A, 60 % à 160 A et 100 % à 120 A. Il doit sa transportabilité à ses petites dimensions (50 x 30 x 40 cm) et à son faible poids (8 kg : accessoires et câbles inclus).

    • Pas de surchauffe
    • Amorçage correct
    • Bonne endurance
    • Puissance élevée
    • Trop grande sensibilité du réglage
    • Faible longueur des câbles
  4. Le poste à souder MMA Star 2500 de Stanley

    Les avantages du poste à souder MMA Star 2500 de Stanley sont nombreux pour ne citer que le réglage linéaire de l’intensité, l’amorçage facile hotstrat, la modulation du courant arcforce et l’antisitck pour une soudure sans collage. Idéal pour les débutants, il est pourvu d’une ventilation forcée et d’une protection thermostatique. Profitez d’une fluidité de travail élevée grâce au réglage en continu de la puissance. La soudure de métaux peut être maîtrisée par n’importe quel bricoleur amateur avec l’Inverter IGBT. C’est un appareil complet et prêt à l’emploi, livré avec divers accessoires comme le marteau-brosse, le masque écran de soudure, la mallette de transport, la pince masse ou encore la pince porte-électrodes. À noter qu’il s’agit d’un modèle compatible avec des électrodes enrobage rutile et basique. Ce poste à souder à arc propose une intensité variable de 5 à 80 A tandis que son taux de fonctionnement est de 45 % à 80 A avec une température de 20 °C et de 6 % à 80 A à 40 °C.

    • Compacité
    • Facilité de prise en main
    • Mallette de rangement bien conçue
    • Casque peu solide
    • Puissance un peu juste
  5. Le poste à soudure Inverter GYSMI 160P de Gys

    Le poste à soudure Inverter GYSMI 160P de Gys bénéficie de la technologie de l’onduleur piloté par microprocesseur qui rend son utilisation confortable et simple. Une très haute tension à vide permet d’obtenir le démarrage instantané de ce poste à souder Inverter. Parmi ses qualités, on peut citer sa faible consommation d’énergie (plug16A avec fusible AM), ses petites dimensions qui le rendent compact avec son poids réduit de 4,2 kg. Son autre atout est sa compatibilité avec la plupart des électrodes dont fonte en courant continu, acier inoxydable, basique et rutile. Le GYSMI 160P de Gys arrive à faire la différence avec ses concurrents avec une dynamique de l’arc plus innovante qui lui est exclusive. Pour le confort d’utilisation, vous avez un masque qui fait correctement son travail et une puissance réglable au besoin.

    • Peu encombrant
    • Faible consommation de courant
    • Polyvalence
    • Pas de collage
    • Absence d’un bouton ON/OFF
    • Fixation sommaire du potentiomètre

Conclusion

Le poste à souder à l’arc 200 A de Silex France est un poste à souder à l’arc qui embarque de nombreuses technologies lui permettant de se positionner à la première place de notre classement. Il est peu bruyant grâce au commutateur de fréquence, mais aussi peu énergivore en raison du convertisseur intégré.

C’est sans surprise que l’on remarque la présence d’une technologie brevetée IGBT, par contre on a été impressionné par la qualité du modulateur de fréquence, laquelle a vraiment impacté sur le poids et les dimensions de l’appareil. La fonction adaptation avec Push Power mérite une mention spéciale dans la mesure où elle permet à ce poste à souder à arc d’effectuer des soudures longue distance.