Notre avis sur les 5 meilleures yaourtières

Arnaud  publié le 20 janvier 2020 à 8h20, modifié le 6 juillet 2020 à 15h02.
Top du Top
La yaourtière Aicok
  • Permet de faire des yaourts. La température dans l’étuve correspond à ce que l’écran indique
  • Contenance du pot assez grande pour rajouter des céréales, du coulis, du miel…
  • Arrêt automatique, température et temps réglables appréciables
  • Facile à utiliser
  • Simple à nettoyer
  • S’intègre facilement dans une cuisine
Coup de coeur
La yaourtière Lagrange
  • Permet de réussir yaourts (au lait de vache, de brebis, de soja, aux fruits), yaourts à boire, fromage blanc et faisselle
  • Conception bien pensée : matériels nécessaires à disposition
  • Mode d’emploi très détaillé
  • Écran LCD très facile à utiliser
  • Arrêt de cuisson automatique
  • Signal sonore à la fin du processus
  • Facile à ranger avec sa forme carrée, prend peu de place, légère
  • Économie d’énergie
Qualité / Prix
La yaourtière de Moulinex
  • Permet de réaliser des yaourts, mais également du fromage blanc
  • Facile à utiliser
  • Temps réglable, s’adapte à la température extérieure
  • Signal sonore à la fin du processus
  • Dateur et range couvercle au-dessus de la yaourtière

Solution pratique et économique, la yaourtière garantit des préparations riches en goût, sans rajout de produits chimiques et autres ingrédients aux origines douteuses. Notre sélection des meilleures yaourtières vous aidera à trouver l’appareil le plus performant.

En Bref

Le yaourt est l’un des aliments les plus appréciés en raison de sa teneur en protéines et nutriments bénéfiques pour le bien-être. Entrant dans la réalisation de nombreux plats, ce produit lacté doit obéir à des conditions strictes. Vous pouvez alors opter de fabriquer vous-même votre yaourt afin d’utiliser des ingrédients dépourvus de conservateurs ou de colorants. Une fois le yaourt réalisé, vous aurez certainement besoin de la yaourtière pour réaliser rapidement des plats savoureux et consommables sans danger.

Pratique et économique, ce type d’appareil de cuisine parfait pour créer des plats faits maison à base de yaourt et d’autres ingrédients naturels. Ce sera pour vous l’occasion d’obtenir des yaourts personnalisés à partir de laits d’origine animale, végétale, mais aussi avec des fruits ou céréales. Disposer d’un équipement de cuisine tel que la yaourtière constitue également une manière de participer à la préservation de l’environnement. En effet, vous utiliserez des pots en verre réutilisables pour conserver votre yaourt, contrairement à de nombreux yaourts industriels.

Sur le marché, cet appareil innovant et ergonomique existe sous divers modèles. Ainsi, pour pouvoir disposer de la yaourtière idéale pour concocter de délicieux repas, il faut prendre en compte un ensemble de critères importants. Le meilleur appareil doit donc pouvoir réguler la température de manière optimale afin de transformer par fermentation le lait en yaourt. Cet équipement doit être à la fois ergonomique et maniable afin de garantir une expérience de cuisine unique. Ainsi, lors de votre achat de yaourtière, vous mettrez l’accent sur sa capacité (entre 100 et 200 ml), les différentes fonctions proposées, sa facilité d’utilisation, etc.

Dans ce guide, on vous présente notre sélection des meilleures yaourtières du marché. Ce sont les modèles suivants :

  • Yaourtière-fromagère Lagrange
  • Yaourtière électrique Aicok
  • Yaourtière Yogurteo de Moulinex
  • Yaourtière Multidélices 3 en 1 de Seb
  • Yaourtière-fromagère de Domoclip

Cette sélection prend bien évidemment en compte les critères susmentionnés. Ces paramètres déterminants contribueront alors à vous aider à trouver la plus performante des yaourtières.

Notre sélection

  1. La yaourtière-fromagère Lagrange
  2. La yaourtière électrique Aicok
  3. La yaourtière Yogurteo de Moulinex
  4. La yaourtière Multidélices 3 en 1 de Seb
  5. La yaourtière-fromagère de Domoclip
  1. La yaourtière-fromagère Lagrange

    De forme carrée et faisant 26x25x16cm de dimensions, cette yaourtière Lagrange en inox pèse 2.72kg et fonctionne avec une puissance de 18W. Elle est conçue pour réaliser yaourts, yaourts à boire et fromages (fromage blanc, faisselle). Elle est ainsi accompagnée de 9 pots de 185 g avec couvercles empilables, de 4 pots à faisselle de 250ml et d’un égouttoir. Elle est programmable jusqu’à 25 heures et réglable en fonction du type de lait utilisé.

    • Permet de réussir yaourts (au lait de vache, de brebis, de soja, aux fruits), yaourts à boire, fromage blanc et faisselle
    • Conception bien pensée : matériels nécessaires à disposition
    • Mode d’emploi très détaillé
    • Écran LCD très facile à utiliser
    • Arrêt de cuisson automatique
    • Signal sonore à la fin du processus
    • Facile à ranger avec sa forme carrée, prend peu de place, légère
    • Économie d’énergie
    • Pots trop volumineux
  2. La yaourtière électrique Aicok

    En acier inoxydable, la yaourtière électrique Aicok dispose d’une puissance de 30 watts pour répartir la chaleur de façon uniforme et de réaliser des yaourts dans 8 pots en verre de 180 ml, compatibles avec un lave-vaisselle. L’appareil est fourni avec un thermostat réglable sur 22 à 55 °C) et un minuteur (réglable sur 1 à 48 heures) qui s’éteint automatiquement et émet un signal sonore en fin de processus. Pour les détails techniques, cette yaourtière Aicok pèse 2,66 kg et mesure 36,8x19x14.5 cm.

    • Permet de faire des yaourts. La température dans l’étuve correspond à ce que l’écran indique
    • Contenance du pot assez grande pour rajouter des céréales, du coulis, du miel…
    • Arrêt automatique, température et temps réglables appréciables
    • Facile à utiliser
    • Simple à nettoyer
    • S’intègre facilement dans une cuisine
    • Pots volumineux
    • Mauvaise traduction du mode d’emploi peu compréhensible
    • Qualité discutable du couvercle en plastique et des boutons de réglage
  3. La yaourtière Yogurteo de Moulinex

    De forme arrondie, cette yaourtière Yogurteo de Moulinex de 25 cm de diamètre peut accueillir 7 pots de 160ml avec des couvercles à datation manuelle. Via son écran LCD avec timer, la machine est programmable sur 15 heures, et s’arrête automatiquement avant d’émettre un signal sonore à la fin du processus. L’appareil pèse 2.34kg et fonctionne avec une puissance de 13 Watts.

    • Permet de réaliser des yaourts, mais également du fromage blanc
    • Facile à utiliser
    • Temps réglable, s’adapte à la température extérieure
    • Signal sonore à la fin du processus
    • Dateur et range couvercle au-dessus de la yaourtière
    • Pots trop volumineux
    • Signal sonore assez bruyant
    • Pots resserrés au col, difficiles à nettoyer au lave-vaisselle
    • Yaourtière ronde peu pratique à ranger.
    • Qualité des couvercles en plastique discutable : peuvent se déformer au lave-vaisselle, difficiles à nettoyer à cause du dateur, se fragilisant dans le temps
  4. La yaourtière Multidélices 3 en 1 de Seb

    D’une puissance de 600 W, cette yaourtière Seb permet de réaliser des yaourts dans 12 pots en verre de forme carrée. Elle sert aussi à fabriquer des yaourts à boire (socle compatible avec des bouteilles dédiées), des fromages frais (yaourtière Seb équipée de 12 égouttoirs et compatible avec un bac pour fromage blanc de 1l) et des desserts laitiers. En tout, l’appareil mesure 38x34x20cm et pèse 4.28kg.

    • Permet de réaliser yaourts, yaourts à boire, fromages, desserts lactés
    • Fonctionnement très simple
    • Facile à nettoyer.
    • Goût de plastique/caoutchouc sur les yaourts (peut persister jusqu’à 6 mois)
    • Importante consommation énergétique
    • Absence de signal sonore à la fin du processus
    • Pots difficiles à laver
    • Couvercles initialement difficiles à dévisser
    • Base pouvant se déformer sous la chaleur, perturbant le processus de fermentation.
    • Peut donner beaucoup de vapeur ou au contraire, ne pas chauffer : temps de cuisson aléatoires
  5. La yaourtière-fromagère de Domoclip

    Livrée avec un bac à égouttoir, la yaourtière-fromagère de Domoclip permet de réaliser des yaourts, des yaourts filtrés, du fromage blanc et de la faisselle. Pour vos préparations, vous disposez de 12 pots en verre de 210ml, avec des couvercles à visser et compatibles avec le lave-vaisselle. L’appareil pèse 2.75 kg, et ce, pour des dimensions estimées à 30,6x25x12.4cm.

    • Permet de réussir les yaourts nature et parfumés, les yaourts à boire (peut accueillir 14 bouteilles), yaourts à la grecque, du fromage blanc, du kéfir de lait
    • Facile à utiliser.
    • Pots bien compatibles avec le lave-vaisselle.
    • Fond facile à nettoyer.
    • Yaourts le plus souvent filants
    • Mode d’emploi difficile à comprendre
    • Pots trop volumineux
    • Temps non programmable, nécessite une prise programmable
    • Qualité discutable : le voyant de marche et d’arrêt est fragile

Comment bien choisir une yaourtière ?

Classé parmi les produits lactés, le yaourt est riche en protéines et nutriments comme le calcium et le phosphore qui renforcent les os. Il protège aussi la flore intestinale et renforce l’immunité. En choisissant de fabriquer soi-même son yaourt, l’on s’assure d’utiliser des ingrédients sains, sans conservateurs ni colorants. Ce sera également l’occasion de revisiter les recettes et d’obtenir des yaourts personnalisés à base de laits d’origine animale (lait de vache, de brebis, de chèvre), végétale (lait de soja, d’avoine, d’amande) ou encore enrichis aux fruits et aux céréales. Vous l’aurez compris, le yaourt fait maison se prête à toutes les envies et la yaourtière est là pour les réaliser.

Les avantages d’une yaourtière

La plupart des yaourts du commerce sont conditionnés dans des pots non recyclables. Avec la yaourtière, vous vous servez de pots en verre réutilisables, et préservez ainsi la nature en diminuant vos déchets. Selon la fréquence d’utilisation, la fabrication maison de yaourts permet de faire des économies qui seront de plus en plus rentables au fil du temps. En tout cas, que vous soyez adepte du fait maison ou fervent écologiste, et quelles que soient les raisons pour lesquelles vous souhaitez fabriquer vous-même vos yaourts, une yaourtière peut se révéler être d’une aide précieuse.

Les critères de choix d’une yaourtière

La transformation du lait en yaourt par fermentation impose de maîtriser la température, ce que seule une personne expérimentée peut faire. Une yaourtière facilite cette tâche avec son socle chauffant la faisant fonctionner comme une étuve. Encore faut-il qu’elle soit adaptée à vos besoins. Ainsi, fixez votre choix en vous posant les questions suivantes : pour combien de personnes comptez-vous préparer des yaourts ? Pour quel type de gourmand ? À quelle fréquence ? Souhaiteriez-vous réaliser d’autres préparations avec votre yaourtière ?

La capacité de la yaourtière

Normalement, un yaourt peut se conserver au réfrigérateur pendant 7-8 jours. Si vous êtes une famille de 6 personnes et avez l’habitude de consommer au moins un yaourt chacun au quotidien, vous aurez plus besoin d’une yaourtière de grande capacité qu’un couple à la consommation occasionnelle. Selon les modèles, les yaourtières disponibles sur le marché supportent 4 à 12 pots d’une contenance pouvant aller de 100 à 200 ml. À noter que si vous songez à personnaliser les yaourts avec des lits de fruits, de céréales, etc., prenez les pots de grande contenance pour éviter tout risque de débordement.

Les fonctions de la yaourtière

Certaines yaourtières ne permettent que la fabrication de yaourts et de yaourts à boire. Par contre, sur d’autres appareils, il est possible de préparer du fromage frais, comme du fromage blanc et de la faisselle, ou encore des desserts lactés de type flanc, crème dessert ou crème brûlée. À vous de décider quelle yaourtière correspond le plus à votre régime alimentaire.

La facilité d’utilisation de la yaourtière

Pour des yaourts réussis, il faut compter 9 à 13 heures de temps de pose et les maintenir à une température entre 40 et 45°. Si vous souhaitez esquiver les suivis techniques et pouvoir vaquer à une autre activité durant la réalisation de vos gourmandises lactées, prenez une yaourtière qui vous permettra de contrôler le processus de fermentation avec une commande pour régler la température, un minuteur avec un arrêt automatique de la machine à la fin de l’opération (permettant d’éviter de gaspiller de l’énergie) et/ou un signal sonore d’avertissement. Vérifiez également la présence d’une notice explicative assez claire pour vous aider à réussir vos préparations.

Toujours du point de vue pratique, il faut savoir qu’un yaourt se conserve au maximum 7 à 8 jours au réfrigérateur. Si vous craignez de dépasser ce délai, prenez des pots pouvant être datés (grâce à un système dateur sur le couvercle ou à des étiquettes).

Pour limiter la perte de temps, vérifiez que la yaourtière et ses accessoires sont faciles à nettoyer et à ranger. Si nécessaire, prenez un modèle compatible avec un lave-vaisselle. Tenez compte aussi de la forme des pots, car certains modèles peuvent être plus difficiles à nettoyer que d’autres.

Conclusion

À l’issue du présent comparatif, le choix de la rédaction se tourne vers la yaourtière Lagrange, particulièrement efficace pour faire des yaourts maison, mais également varier les recettes et préparer du fromage frais.

Grâce à un écran LCD facile d’utilisation, cette machine programmable permet de réussir ses préparations, et ce, sans surveillance particulière avec l’arrêt automatique en fin de processus et le signal sonore d’avertissement.

Il est également peu énergivore et sa capacité paraît être un bon compromis : en effet, cette yaourtière Lagrange n’est accompagnée que de 9 pots, mais chacun pouvant contenir 185 ml de préparation, elle peut satisfaire les plus gourmands.

FAQ

Quelles sont les précautions à prendre en utilisant la yaourtière ?

La plupart des modèles de yaourtières sont plutôt faciles à utiliser. Ainsi, il n’y a pas de précautions particulières à prendre pour utiliser votre yaourtière. Il faudra juste veiller à ne pas déplacer l’équipement une fois qu’il est branché. Également, il faudra éviter de faire tourner votre yaourtière sur un appareil qui vibre, comme le lave-vaisselle, le réfrigérateur, etc.

Comment utiliser ma yaourtière ?

Utiliser cet appareil de cuisine est tout simple. Dans un premier temps, il faut mélanger avec soin et à température ambiante, un litre de lait avec un yaourt entier. Par la suite, vous devez distribuer ce mélange à travers les divers pots préparés. Une fois remplis, vous placerez les pots au niveau de l’appareil. Avant de brancher la yaourtière, n’oubliez pas de replacer le couvercle.

Comment entretenir ma yaourtière ?

Il est bien d’utiliser votre yaourtière pour fabriquer vous-même vos yaourts à la maison. Pour une utilisation régulière, il serait encore mieux de penser à l’entretenir après usage. À cet effet, nettoyez l’outil en prenant soin de le débrancher, sans jamais plonger son corps dans l’eau. De l’eau chaude, du savon et un chiffon humide pourront alors suffire. Ensuite, il faudra rincer et sécher.

Le câble d’alimentation de ma yaourtière est endommagé, que faire dans ce cas ?

Pour son fonctionnement, la yaourtière est branchée sous support électrique via un câble d’alimentation. Si celui-ci vient à être endommagé, il faudra penser à contacter immédiatement un réparateur professionnel. Ne tentez pas de rebrancher le câble par bricolage. Il y a un danger réel d’électrocution ou de dégradation définitive de votre appareil.

Quels sont les accessoires associés à une yaourtière ?

Une yaourtière est un équipement de cuisine pratique et facile à utiliser. Toutefois, pour mieux profiter d’une expérience de cuisine optimale, l’appareil est souvent associé à divers accessoires. On peut citer parmi ceux-ci le bac pour yaourt, les pots yaourtières avec couvercle, la louche doseuse pour remplir les pots, le panier filtre fromage, la bouteille pour boire vos yaourts, le support pots pour placer vos yaourts au réfrigérateur.