Notre avis sur les 5 meilleures diffuseurs d’huiles essentielles

Arnaud publié le 14 janvier 2021 à 18h31.
Top du Top
Le diffuseur d'huiles essentielles Aiho
  • Fonctionnel.
  • Mise en marche facile et accessible à tous.
  • Deux niveaux de puissance de diffusion.
  • Effet immédiat, sans nécessiter de fonctionner en continu. Brume permettant de desservir une pièce de 25 à 60m². Parfait contre les odeurs de cuisson sur une cuisine ouverte.
  • Test d’humidification d’une pièce réussi.
  • Absence de risque de brûlure en l’absence de chauffage.
  • Sécurisé : arrêt automatique à l’évaporation complète de l’eau.
  • Esthétique, design.
  • Facile à nettoyer.
Coup de coeur
Le diffuseur Aidodo
  • Simple d'utilisation
  • Diffusion de brume satisfaisante : 20-25min pour une pièce ≤30 m², mais peut bien desservir une maison de 70m².
  • Test d’humidification de l'air réussi. Vapeur d'eau suffisamment légère, n’humidifiant pas les éléments environnants.
  • Test de diffusion de senteur convaincant grâce à son large orifice de sortie : persistance suffisamment longue d’une bonne odeur.
  • Sécurisé : arrêt automatique en cas d’évaporation totale de l’eau.
  • Fort peu bruyant.
  • Décoratif, belle imitation bois wengé.
  • Jolie forme, en bouton de rose délicat et aérien.
  • Nettoyage facile en l’absence d’élément « encombrant » type filtre.
Qualité / Prix
Le diffuseur Neloodony
  • Utilisation simple et rapide. Notice d’utilisation en français et images de démonstration.
  • Fonctionnel : choix entre diffusion continue ou intermittente.
  • Test d’assainissement de l’air réussi.
  • Test des fonctions de brumisateur / humidificateur convaincant.
  • Sécurisé : arrêt automatique si réservoir vide.
  • Autonomie importante.
  • Bruit de ruissellement d'eau assez agréable. Son discret, uniquement audible à l’écoute à proximité ou lorsqu’il n’y a presque plus d’eau.
  • Couleurs chaleureuses, variant de façon agréable.

Sensibilisé à l’aromathérapie, vous projetez d’acquérir un diffuseur d’huiles essentielles. Afin de savourer pleinement des vertus de celles-ci, choisissez bien grâce au présent guide et comparatif de cinq produits.

En Bref

C’est bien connu de tous, les huiles essentielles sont des extraits naturels de plantes, extraordinairement efficaces. Non seulement elles parfument l’atmosphère, mais elles permettent de soulager la douleur par une action sédative sur les nerfs. Mieux, elles luttent contre les infections internes, réduisent la transpiration et les inflammations, augmentent la libido, et la liste n’est pas exhaustive. Pour optimiser l’action de ces huiles essentielles, il est recommandé d’utiliser un diffuseur d’huiles essentielles.

Pour rappel, un diffuseur d’huiles essentielles est un petit appareil qui transforme une huile essentielle en gouttelettes et molécules, et qui les propage dans l’air. Sa taille et sa forme sont telles qu’il peut être disposé dans n’importe quelle pièce de votre maison. Il peut être donc considéré comme une pièce décoratrive, même si ce n’est pas sa fonction première. Cet équipement tant pratique qu’esthétique, a connu un essor foudroyant se traduisant par l’apparition de plusieurs gammes sur le marché. Dès lors, la préoccupation principale est de savoir que choisir et comment.

Faire le bon choix

Gardez à l’esprit que les diffuseurs d’huiles essentielles n’utilisent pas les mêmes principes de diffusion. On dénombre dans le lot, ceux qui emploient la nébulisation. Généralement conçus en verre, ils sont équipés d’une pompe qui propulse l’huile essentielle dans l’air de façon quasi invisible. Ensuite, il y a ceux qui utilisent la technique de brumisation. Ils utilisent des ultrasons inoffensifs et non perceptibles par l’homme. Par ailleurs, on distingue ceux qui fonctionnent par chaleur douce et les diffuseurs qui reposent sur le principe de ventilation.

Pour opérer un choix judicieux, vous devez non seulement tenir compte du mode de diffusion, mais aussi de la puissance de diffusion. En considérant ce paramètre, les diffuseurs par nébulisation et par brumisation sont ceux qui doivent être privilégiés. Aussi, vous pouvez considérer les matériaux de fabrication qui garantissent leur pérennité. Si vous êtes de nature à supporter le bruit, optez toujours pour le diffuseur à nébulisation. Dans le cas échéant, le diffuseur par brumisation serait une meilleure alternative.

Un tour d’horizon effectué sur les diffuseurs à ultrason a permis d’en répertorier 5. Il s’agit : des diffuseurs Aidodo, huiles essentielles Aiho, huiles essentielles Tenswall, Neloodony et VicTsing. Dans cette liste, le diffuseur Alidodo se démarque par son efficacité. Il a de forte chance de vous plaire et propose un rapport qualité prix très intéressant.

Notre sélection

  1. Le diffuseur Aidodo
  2. Le diffuseur d'huiles essentielles Aiho
  3. Le diffuseur d'huiles essentielles Tenswall
  4. Le diffuseur Neloodony
  5. Le diffuseur VicTsing
  1. Le diffuseur Aidodo

    Ce diffuseur en forme de vase mesure 17x17x22cm pour 467g et sa capacité est de 400ml. Faisant office de diffuseur d’arôme et de brume fraîche ainsi que d’humidificateur et de purificateur d’air, il présente une minuterie (1-3-6 heures/marche continue).

    Il émet un son <20dB et 7 couleurs.

    • Simple d'utilisation
    • Diffusion de brume satisfaisante : 20-25min pour une pièce ≤30 m², mais peut bien desservir une maison de 70m².
    • Test d’humidification de l'air réussi. Vapeur d'eau suffisamment légère, n’humidifiant pas les éléments environnants.
    • Test de diffusion de senteur convaincant grâce à son large orifice de sortie : persistance suffisamment longue d’une bonne odeur.
    • Sécurisé : arrêt automatique en cas d’évaporation totale de l’eau.
    • Fort peu bruyant.
    • Décoratif, belle imitation bois wengé.
    • Jolie forme, en bouton de rose délicat et aérien.
    • Nettoyage facile en l’absence d’élément « encombrant » type filtre.
    • Notice d’utilisation très mal traduite en français.
    • Pas de bouton de réglage de la diffusion.
    • Lumière complètement indépendante de la diffusion : à éteindre au terme du minuteur.
  2. Le diffuseur d'huiles essentielles Aiho

    Avec sa capacité de 500ml, ce diffuseur d’huiles essentielles et de parfum ultrasonique peut également servir de mini-humidificateur d’air. Mesurant 18x18x 22,5cm pour 422g, il présente 4 réglages de temps (1-3-6 heures/marche continue).

    Il produit un son <35dB et peut afficher 7 couleurs changeantes.

    • Fonctionnel.
    • Mise en marche facile et accessible à tous.
    • Deux niveaux de puissance de diffusion.
    • Effet immédiat, sans nécessiter de fonctionner en continu. Brume permettant de desservir une pièce de 25 à 60m². Parfait contre les odeurs de cuisson sur une cuisine ouverte.
    • Test d’humidification d’une pièce réussi.
    • Absence de risque de brûlure en l’absence de chauffage.
    • Sécurisé : arrêt automatique à l’évaporation complète de l’eau.
    • Esthétique, design.
    • Facile à nettoyer.
    • Bruyant.
    • Ne convient pas aux personnes recherchant un nébuliseur à proprement parler.
    • Embout de branchement au fond du récepteur non pratique.
  3. Le diffuseur d'huiles essentielles Tenswall

    Egalement en forme d’oignon recouvert de grain de bois, ce diffuseur d’huiles essentielles ultrasonique mesure 12x16x17cm pour 499g et présente une capacité d’environ 400ml. Il fait aussi office d’humidificateur et de purificateur d’air.

    Le temps d’utilisation peut être réglé (1-3-6 heures/marche continue) et l’appareil peut afficher 7 couleurs. Sa consommation d’énergie est de 14W et il produit un son ≤36db.

    • Mode d'emploi imagé et en français.
    • Diffusion bien contrôlée et immédiate. Test sur une pièce de 20 à 40m² convaincant.
    • Pratique grâce à son minuteur.
    • Sécurisé, fermeture automatique à l’épuisement de l'eau et fonctionnement sans chauffage, limitant le risque de brûlure.
    • Test d'humidification réussi dans une petite chambre (+30% à 20°C dans une pièce de 20m³, 2-10% en hiver).
    • Etanche si rempli raisonnablement.
    • Lumière pouvant fonctionner sans diffusion et vice-versa.
    • Très peu bruyant.
    • Petite consommation d’électricité.
    • Imitation bois très élégante.
    • Réglage du débit de diffusion inexistant.
    • Bruit désagréable des boutons.
    • Branchement sous le fond du récepteur non pratique.
    • Finition manquant de cachet.
    • Revêtement fragile (décollement plus ou moins rapide).
    • Entretien contraignant.
  4. Le diffuseur Neloodony

    Haut de 143mm avec un diamètre de 100mm, ce diffuseur ultrasonique de 100ml et présentant un jeu de lumières LED de 8 couleurs est également un purificateur d’air. En PP et ABS, certifié CE, ROHS et FCC, il est livré avec un chargeur mural et une tasse de mesure.

    • Utilisation simple et rapide. Notice d’utilisation en français et images de démonstration.
    • Fonctionnel : choix entre diffusion continue ou intermittente.
    • Test d’assainissement de l’air réussi.
    • Test des fonctions de brumisateur / humidificateur convaincant.
    • Sécurisé : arrêt automatique si réservoir vide.
    • Autonomie importante.
    • Bruit de ruissellement d'eau assez agréable. Son discret, uniquement audible à l’écoute à proximité ou lorsqu’il n’y a presque plus d’eau.
    • Couleurs chaleureuses, variant de façon agréable.
    • Remplissage d’eau non pratique.
    • Diffusion moyenne, convient seulement à une petite chambre.
    • Diffusion humidifiant l’entourage.
    • Touches de réglage très sonores.
    • Design peu attrayant, non haut de gamme.
    • Câble d’alimentation fragile.
    • Durée sur le long terme questionnable : fuite facile, câble d'alimentation plus ou moins court possiblement dangereux.
  5. Le diffuseur VicTsing

    En forme d’oignon enduit de veinure de bois, ce diffuseur ultrasonique de 6,6x 5,8 x 6,6cm peut contenir jusqu’à 300ml d’eau.

    Il est décrit comme diffuseur d’huiles essentielles et de parfum, dispensateur de brume fraîche/humidificateur d’air. Il présente 4 options sur sa minuterie (1-3-6 heures/marche continue) et 7 couleurs changeantes.

    • Simple à utiliser si fonctionnement assimilé.
    • Diffusion suffisante sur une pièce ≤20m².
    • Bonne diffusion : brume fine et homogène (30 minutes pour 12m²), odeur subtile même après une courte programmation. Test de l’ambiance "océan" dans une pièce réussi.
    • Diffusion sans éclaboussure.
    • Sécurisé comparativement à un brûle-parfum.
    • Lumières agréables et discrètes.
    • Format moderne et élégant. Bonne imitation bois.
    • Se nettoie très facilement.
    • Pas de notice d’utilisation en français.
    • Tension non conventionnelle de 24V.
    • Branchage sous le fond peu pratique.
    • Puissance de diffusion insuffisante si pièce ≥20m².
    • Effet humidificateur d’air discutable (augmentation du taux d’humidité de moins de 2% pour une pièce de 10m² après une journée entière).
    • Vrombissement insupportable pour les sommeils légers.
    • Ne s’éteint pas tout seul, nécessite un débranchement.
    • Pas de réglage de la lumière.
    • Plastique absorbant l’odeur.
    • Longévité questionnable
    • Couvercle et boutons de commande fragiles.

Comment choisir son diffuseur ?

Comme il est plus facile de choisir lorsque l’on maitrise un sujet, quelques notions de base s’imposent.

Pourquoi un diffuseur ?

La nature recèle bien des trésors, dont les huiles essentielles, réputées pour leurs nombreuses propriétés thérapeutiques et aromatiques. Par exemple, l’eucalyptus réduit entre autres la toux en cas de bronchite ou d’asthme. En plus de parfumer l’atmosphère, la lavande est apaisante et sédative. Permettant de profiter de ces qualités en exploitant les concentrés des plantes, un diffuseur d’huiles essentielles est indispensable.

Sauf qu’il ne faut pas dénaturer ces essences végétales sous peine de toxicité, ce qui arrive si elles sont chauffées à plus de 40°C. Afin de respecter cette précaution, quatre principes de diffusion sont utilisables :

  • La nébulisation: une pompe propulse l’huile essentielle à travers une fine buse en verre et contre un flux d’air très puissant. Le choc fait disperser les particules de l’essence végétale à grande vitesse et en quantité infime.
  • La brumisation ou diffusion à ultra-sons (ultrasonique) : une pastille émettant des ultrasons fait vibrer à haute fréquence l’eau et l’huile essentielle versées simultanément. L’eau se transforme en brume froide, ses particules se combinent avec celles de l’huile essentielle pour leur servir de transporteur dans l’air.
  • La chaleur douce (ou brûleur): il s’agit de disperser les particules d’huile essentielle en les soumettant à une chaleur inférieure à 40°C.
  • La ventilation : l’huile essentielle étant déposée sur un support genre papier buvard … etc., ses particules sont dispersées grâce à un souffle d’air.

Choisissez votre diffuseur en tenant compte de :

Sa puissance de diffusion

Si vous voulez un diffuseur notamment pour profiter des vertus thérapeutiques d’une huile essentielle (désinfection de l’air ambiant, prévention des maladies hivernales, … etc.), le choix d’un diffuseur par nébulisation ou tout au moins par brumisation s’impose. En effet :

  • Avec la nébulisation, les particules lancées à grande vitesse peuvent couvrir une grande surface (jusqu’à 100m²). Par ailleurs, avec cette diffusion entièrement froide, elles sont plus légères et peuvent dès lors rester en suspension plus longtemps.
  • Avec la brumisation, les particules d’huile essentielle se diffusent aussi. Néanmoins, comme elles sont couplées à celles de l’eau, elles sont plus lourdes et ne peuvent pas rester en suspension longtemps. La puissance de diffusion est également moins importante que celle d’une nébulisation. L’effet thérapeutique est alors fortement réduit, sur 30m² au maximum. Au-delà, seule la bonne odeur de l’essence végétale persiste.

Les diffuseurs par la chaleur et la ventilation sont encore moins puissants, convenant à des endroits plus restreints (inférieures à 20m²).

Sa robustesse

Celle-ci est fonction des matériaux de fabrication. Habituellement, les diffuseurs par nébulisation consistent en de belles verreries et des socles en matériaux nobles. Toutefois, le plastique étant notamment plus facile à nettoyer, les diffuseurs par brumisation sont souvent conçus dans cet élément.

Son bruit

Si vous êtes indifférent à celui-ci et que vous souhaitez utiliser un diffuseur à visée thérapeutique, optez pour un diffuseur par nébulisation. En effet, s’il permet d’exploiter les essences végétales au maximum, il est aussi assez bruyant.

Dans le cas contraire, un diffuseur par brumisation conviendra.

D’autres considérations ?

En nécessitant de l’eau, un diffuseur ultrasonique peut faire office d’humidificateur de l’air, notamment en période hivernale où nous sommes exposés à de l’air plus sec et donc, agressif. Dans ce cas, vous ne verserez que de l’eau déminéralisée sans huile essentielle dans le diffuseur.

Conclusion

Même si tous les modèles du comparatif utilisent la diffusion ultrasonique, le diffuseur Aidodo se distingue subtilement. Sa fonction de diffuseur d’huiles essentielles et de senteur est supérieure (test réussi sur une pièce de 70m²).

Il tient son rôle d’humidificateur de l’air sans humidifier les éléments environnants ni être fort bruyant, ce qui est pratique et agréable. Vous pourrez alors apprécier vos moments d’aromathérapie comme vos séances de zen attitude avec plus d’efficacité.

FAQ

Plusieurs questions tourment toujours à l’esprit de plusieurs consommateurs. Nous avons essayé de dénicher quelques-unes et d’y apporter des réponses.

Comment nettoyer un diffuseur ultrasonique ?

Il est fortement recommandé de vider périodiquement l’eau de votre diffuseur. L’idéal est de le faire toutes les semaines. Ensuite, tâchez de le rincer avec de l’eau pour éliminer les résidus d’huiles essentielles qui ont tendance à se coller sur les parties fragiles du diffuseur. Utilisez enfin un chiffon doux pour enlever les dernières impuretés toujours rebelles.

Peut-on utiliser le diffuseur ultrasonique avec n’importe quelle huile essentielle ?

Comprenez que le diffuseur ultrasonique fonctionne avec n’importe quelle huile essentielle. Le seul facteur qui doit plutôt attirer votre attention, est que certaines huiles peuvent être irritantes pour la muqueuse respiratoire. Il vous revient donc de privilégier celles adaptées pour être diffusées dans l’atmosphère, notamment l'eucalyptus, la lavande, le lavandin, la menthe poivrée, la mandarine, le bois de rose, etc.

Au bout de combien de temps faut-il renouveler son diffuseur ?

Il est vrai que tout appareil a une date de péremption. C’est la manière dont vous l’entretenez qui l’empêche d’être vite amorti. Prenez donc la peine d’y apporter un soin méticuleux après chaque usage. Il serait fallacieux d’en définir une date précise. Si malgré vos précautions vous constatez que votre diffuseur ne répond plus convenablement, alors c’est le moment idéal pour en prendre un autre.

Les bougies parfumées ne jouent-elles pas le même rôle que ces diffuseurs?

Les bougies parfumées distillent une parfaite atmosphère de relaxation, au même titre que les diffuseurs d’huiles essentielles. Toutefois, certaines d’entre elles peuvent être allergisantes. Alors que les diffuseurs d’huiles sont sans danger pour l’homme et ont un champ d’action plus large que ces dernières.

Quelles précautions prendre de manière générale avec ces diffuseurs d’huiles essentielles ?

D’habitudes certaines instructions accompagnent chaque modèle de diffuseur. Retenez juste qu’il faut en premier lieu tenir ces diffuseurs hors de la portée des enfants et des animaux domestiques. Evitez aussi de pratiquer une diffusion de manière continue dans une pièce close, et aussi en présence des femmes enceintes, allaitantes et des personnes asthmatiques.