Guide d’achat : comparatif des meilleurs couveuses et incubateurs automatiques

Arnaud  publié le 25 février 2020 à 0h58.
Top du Top
Appareil à couver de WilTec
  • 4 Indicateurs LED
  • 4 fenêtres de surveillance
  • Boîte transparente
  • Un plus grand système de ventilation
Coup de coeur
Couveuse automatique Avimac
  • Couvercle en plastique transparent
  • Une ouverture extérieure pour remplir le réservoir d’eau
  • Un large hublot de surveillance
  • Un plateau équipé de séparateurs
Qualité / Prix
Incubateur automatique Amzdeal
  • Précision de la température à 0.1 °C
  • Boîte transparente

Pour trouver une couveuse automatique performante, ne perdez pas votre temps à parcourir le web… nous avons déjà fait tout le travail. Profitez plutôt de ce guide d’achat où nous avons sélectionné pour vous les meilleurs modèles d’incubateurs automatiques.

En Bref

L'idéal recherché lors de l'acquisition d'une couveuse automatique est d'obtenir le meilleur rendement possible afin de rentabiliser son investissement. Outre les critères de base précédemment énumérés que sont la contenance, l'humidité, la température, d'autres paramètres peuvent vous garantir un confort optimal et une facilité à l'utilisation. Aussi, un bon modèle doit-il être équipé des options techniques suivantes.

Bacs à eau

Les professionnels de l'élevage sont unanimes sur ce point : l'humidité est un facteur essentiel au bon développement des œufs. Les fabricants ont prévu les bacs à eau à cet effet.

La présence de l'eau va permettre notamment de maintenir dans l'air une humidité suffisante pour amollir la surface de la coquille. Aussi, le poussin pourra-t-il la briser plus facilement. Certains modèles sont dotés de deux bacs afin d'optimiser ce paramètre d'élevage qu'est l'humidité. Ils offrent également la possibilité de vider le liquide lorsque l'air devient trop humide.

Système d'alerte

Cette fonctionnalité est destinée à avertir l'éleveur lorsque l'un des paramètres importants de couvaison atteint un seuil critique. Il peut s'agir par exemple d'un niveau de température inadéquat ou d'une humidité excessive. En somme, le système d'alerte vous assiste dans votre tâche et permet de corriger à temps les éventuels dérèglements. Conséquence : les pertes sont minimisées, ce qui accroît la rentabilité de l'élevage. On retrouve fréquemment ce dispositif sur les modèles haut de gamme.

Calendrier d'incubation

En général, les utilisateurs de couveuse consignent les différents stades de la couvaison dans un carnet ou un agenda. Bien entendu, les risques de perte et d'oubli sont à craindre. Pour pallier ces circonstances, les industriels proposent des appareils pourvus d'un calendrier de couvaison intégré. Celui-ci sert à identifier à tout moment le stade d'évolution auquel se trouve l'élevage. Par ailleurs, ce calendrier électronique dispose aussi d'un outil de programmation. Ceci s'avère très utile, car l'éleveur peut alors définir la date d'incubation en fonction de l'espèce couvée : poussin ou caneton.

Outil de mirage

L'outil de mirage est un petit dispositif installé dans la couveuse qui sert à produire une lumière dont les reflets éclairent l'intérieur de l'œuf. Il devient ainsi aisé de suivre visuellement la croissance de l'embryon dans la coquille. Cette lampe est encore connue sous le nom de mire-œuf.

Notre sélection

  1. La couveuse automatique d’Avimac
  2. L’appareil à couver de WilTec
  3. La couveuse automatique Amzdeal
  4. L’incubateur automatique de Sailnovo
  5. La couveuse automatique de Befied
  1. La couveuse automatique d’Avimac

    Cette couveuse automatique Avimac peut contenir 20 œufs de poules ou canards, 40 œufs de faisans, 52 œufs de cailles, 40 œufs de perruche, 30 œufs de perroquet et 10 œufs d’oie. Le plateau dispose de plusieurs rangées séparées par des barres. Les fonctions high-tech de la RCOM 20 MAX facilitent également la couvaison. L’appareil, totalement automatique, peut faire tout le travail de A à Z. Il vous suffit de programmer la température, l’humidité, le temps de couvaison, l’intervalle de temps pour retourner les œufs, et de faire confiance à la couveuse. Le couvercle en double paroi, totalement transparente, permet d’observer les œufs de l’extérieur tout en optimisant l’isolation thermique. Un large hublot se trouve sur le côté droit pour renforcer la surveillance. Si le taux d’humidité chute ou si la température change, l’appareil émet une alarme. Les paramètres sont aussi enregistrés en cas de coupure d’électricité.

    Poids : 4500 grammes

    Dimensions : 50 x 41 x 16 cm

    • Couvercle en plastique transparent
    • Une ouverture extérieure pour remplir le réservoir d’eau
    • Un large hublot de surveillance
    • Un plateau équipé de séparateurs
    • 20 œufs de poule
  2. L’appareil à couver de WilTec

    Ce très récent modèle d’appareil à couver de WilTec est conçu pour faire éclore 96 œufs de poule. Une commande électronique permet le réglage de la chaleur entre 25 et 39 °C, selon votre préférence. Vous pouvez également programmer le temps d’incubation, le taux d’humidité, le cycle du retournement automatique des œufs et la ventilation. Pour optimiser la sécurité, la boîte est en plastique transparent, renforcée par 4 hublots de surveillance et 4 indicateurs LED. Ces derniers envoient une alarme visuelle et un bip sonore si la chaleur, l’humidité ou toute autre option dépasse le niveau que vous avez fixé. Le concept de la grille de retournement facilite aussi le nettoyage.

    Poids : 6500 grammes

    Dimensions : 51 x 44 x 54 cm

    Plage de réglage : 25 °C – 39.5 °C

     

    • 4 Indicateurs LED
    • 4 fenêtres de surveillance
    • Boîte transparente
    • Un plus grand système de ventilation
    • Besoin de soulever le couvercle pour ajouter de l’eau dans le bac
  3. La couveuse automatique Amzdeal

    La couveuse automatique Amzdeal peut faire éclore 9 à 12 œufs de poules, 15 œufs de faisans, 30 œufs de cailles, 6 œufs d’oies et 25 œufs de perdrix rouges. L’appareil consomme moins de 60 W, tandis que l’alimentation est comprise entre 220 et 240 V. Sur l’écran digital, vous pourrez lire et régler la température dans la couveuse. Le taux d’humidité est également contrôlable par le remplissage des bacs. Comme la couveuse n’est pas très grande, elle optimise l’homogénéisation de la chaleur et de l’humidité pendant toutes les phases de l’incubation. La transparence de la boîte vous permet aussi une bonne visualisation des œufs. Et pour assurer la rotation, le moteur se charge de retourner la grille pour changer la position des œufs dans un intervalle de temps régulier.

    Dimensions : 35 x 25 x 16.5 cm

    Plage de réglage : 30 °C – 42 ° C

    • Précision de la température à 0.1 °C
    • Boîte transparente
    • Il faut soulever le couvercle pour ajouter de l’eau dans le bac
    • Pas de signal en cas de manque d’eau
    • Manuel d’utilisation en anglais
  4. L’incubateur automatique de Sailnovo

    Idéal pour démarrer un petit élevage, cet incubateur automatique de Sailnovo peut contenir 56 œufs de poules. Ce modèle ne dispose cependant pas de la fonction mire-œufs contrairement aux autres appareils Sailnovo. Par contre, il bénéficie de toutes les technologies avancées pour une couvaison bien réussie. Si la plupart des couveuses ont un couvercle opaque, celui-ci est en plastique transparent. Ce détail offre une meilleure visualisation, en plus des 4 indicateurs LED qui optimisent la surveillance des œufs. La couveuse automatique Sailnovo étant entièrement programmable, vous pouvez tout régler par avance. Si la température, le taux d’humidité, l’intervalle de temps entre les retournements ou le temps d’éclosion ne se conforment pas au niveau que vous avez choisi, les indicateurs LED envoient des signaux. Ainsi, vous n’êtes pas toujours contraint (e) de lire la température sur l’écran digital ou de soulever le couvercle pour vérifier le réservoir d’eau.

    Poids : 5000 grammes

    Dimensions : 43 x 43 x 18 cm

    Tension: 110 V; Puissance: 90 W

    • Couvercle en plastique transparent
    • 4 indicateurs LED
    • Niveau d’humidité affiché sur l’écran
    • Nécessité de soulever le couvercle pour ajouter de l’eau dans le bac
  5. La couveuse automatique de Befied

    Le modèle Befied est prévu pour 56 œufs de poules. Le couvercle étant transparent, vous n’aurez plus à le soulever pour observer les œufs. La commande électronique vous permet un réglage précis de la température sur une plage de 30 à 39 °C. Sur le tableau de commande, vous pouvez également programmer la durée de la couvaison, le taux d’humidité et l’intervalle de temps souhaité pour la rotation des œufs. Une alarme visuelle vous avertit s’il y a un écart de température, un excès ou un manque d’humidité. L’écran digital en façade, outre son esthétique, facilite la lecture grâce à la technologie LED.

    Dimensions : 49 x 46 x 17cm

     

    • Couvercle en plastique transparent
    • 1 protection contre la mousse
    • Il faut soulever le couvercle pour ajouter de l’eau dans le bac

Pourquoi acheter une couveuse automatique ?

Une couveuse ou un incubateur automatique permet un vrai gain de temps parce qu’elle fait tout le travail de A à Z à la place de la poule couveuse. Tout au long du processus de la couvée, cet équipement maintient la chaleur et l’humidité voulues, aère les œufs et les retourne automatiquement. Les modèles actuels, plus modernisés, disposent d’un thermostat digital et d’un hygromètre.

Vous n’avez qu’à appuyer sur les boutons du tableau de bord pour régler le niveau de température et d’humidité, tout comme la durée de la couvaison. Mais le plus grand atout d’un incubateur automatique, en effet, c’est qu’il ne nécessite pas votre présence pour retourner les œufs. Ces appareils intelligents sont déjà équipés d’un moteur pour modifier régulièrement la position des œufs, les ventiler et répartir la chaleur en même temps. Du coup, cela vous évite les éventuelles erreurs de manipulation qui gâcheraient le bon déroulement de la couvée.

Comment choisir une couveuse automatique ?

Avant d’acheter votre couveuse automatique, assurez-vous que ces cinq critères répondent à vos besoins : la contenance, l’humidité, la température, la ventilation et la rotation. Comme chaque modèle vise tous les profils d’éleveurs, les incubateurs automatiques peuvent contenir entre 12 à des dizaines de milliers d’œufs. Adaptez ainsi la contenance de votre couveuse à la production de vos poules.

Vérifiez aussi si le modèle dispose d’un hygromètre modulable, en tenant compte du fait que le taux d’humidité requis est de 60 %. Il en est de même pour le thermomètre de la couveuse. La température doit être réglable, vu que chaleur requise pour la couvée est comprise entre 37.7 °C et 38 °C. Les œufs ont également besoin d’air : les embryons meurent sans un bon système de ventilation. Vérifiez si l’appareil aère les œufs toutes les 120 minutes, pendant 30 secondes. N’oubliez pas non plus de tester la rotation des œufs qui doit être effectuée toutes les 180 secondes.

Comment utiliser une couveuse automatique ?

La couveuse artificielle est facile à utiliser grâce à sa technologie avancée. Un incubateur tout neuf ne nécessite pas beaucoup de nettoyage. Le cas échéant, nettoyez d’abord toute la surface de l’incubateur avant de brancher l’appareil. Utilisez un chiffon que vous aurez mouillé dans une solution d’eau de javel diluée (5 ou 10 ml d’eau de javel pour 1 l d’eau). Laissez ensuite la couveuse ouverte pour bien la sécher à l’air libre, vous pourrez même mettre les ventilateurs en marche. L’étape du nettoyage est importante pour protéger les embryons des bactéries.

Une fois la couveuse bien propre et sèche, essuyez doucement les œufs avec un chiffon sec. Remplissez par la suite les bacs d’eau suivant l’indicateur d’humidité. Normalement, le taux d’humidité requis est de 60 %. Commencez à disposer les œufs dans l’incubateur soit le côté pointu en bas, soit sur le côté. Tout dépend du type d’incubateur, donc lisez bien le manuel d’utilisation. Verrouillez le couvercle et branchez enfin l’appareil. Il est vivement conseillé d’utiliser une prise parafoudre ou un stabilisateur pour éviter un choc électrique, surtout lors des saisons de pluie. Exactement comme la couvée naturelle, la couvée artificielle dure normalement 21 jours. Pendant cette période, vérifiez le niveau d’humidité de temps en temps.

Conclusion

Pour mener ce comparatif des tops 5, nous avons testé chaque modèle et demandé les avis de plusieurs experts. Nous avons ainsi évalué la praticité, la contenance, la performance, la consommation d’énergie et le prix.

Si vous êtes un petit éleveur amateur, nous vous conseillons l’Amzdeal 9 à 12 œufs. Plus la couveuse est petite, mieux la chaleur est uniformément répartie. Si vous êtes un éleveur professionnel, la Wiltec vous conviendra.

Mais la grande gagnante reste la couveuse d’Acvimac. Elle marque la différence avec son design élégant, ses fonctionnalités high-tech et une ouverture extérieure pour remplir le réservoir d’eau.

FAQ

Existe-t-il des couveuses adaptées à l'élevage de tout type de volaille ?

Oui ! Les industriels ont conçu les couveuses polyvalentes pour assurer ce type de service. Ces modèles permettent à la fois de couver différentes espèces de volailles : poule, canard, oie, dinde, caille, etc. Mieux, ils conviennent parfaitement pour effectuer la couvaison des œufs de reptiles. Toutefois, avant de faire votre achat, intéressez-vous aux options d'humidité, de température ou de contenance pour savoir si elles s'appliquent à tout type d'œuf.

​​​​​​Est-ce facile de procéder à l'entretien d'une couveuse ?

Oui, entretenir une couveuse est une tâche relativement simple. Plusieurs exemplaires vendus dans le commerce présentent l'avantage d'être démontable pièce par pièce. Vous pouvez donc nettoyer à l'aide d'un chiffon toutes les particules de poussière qui se déposent sur l'équipement pendant l'utilisation. Au terme de l'entretien, vous pouvez remonter sans grande difficulté votre appareil grâce au manuel d'utilisation inclus à la vente.

Les œufs déposés dans la couveuse peuvent-ils rouler ou s'entrechoquer ?

Cette éventualité est tout à fait impossible. Les fabricants d'incubateur automatique y ont installé des grilles amovibles pour servir de support aux œufs. La coquille y est donc disposée de manière à conserver une position fixe et stable tout au long de la couvaison. Sur certains types de couveuse, on retrouve aussi plusieurs spécimens de grille adaptés aux différentes catégories et tailles d'œuf.

Quelles conditions optimales permettent de faire éclore des œufs de poule dans une couveuse ?

À l'entame de la couvaison, un taux d'humidité situé entre 80 % et 90 % est requis. Ce préalable s'applique pendant les deux premiers jours. Puis, du deuxième au dix-neuvième jour d'incubation, ce chiffre est revu à la baisse et maintenu à 65 %. En outre, une rotation de deux demi-tours est nécessaire toutes les 24 h jusqu'au dix-huitième jour. Du côté de la température, 37,8 degrés est l'échelle idéale.

Qu'est ce qui garantit d'obtenir un taux d'éclosion élevé avec une couveuse ?

La qualité et les fonctionnalités d'une couveuse sont les meilleurs atouts à considérer si vous souhaitez voir éclore un maximum d'œufs. Les critères mentionnés ci-dessus vous aideront à opérer un bon choix à l'achat.