Notre avis sur les 5 meilleures gyroroues

Arnaud publié le 7 février 2020 à 0h13.
Top du Top
Monoroue électrique Tesla 850 de chez Gotway
  • Ventilateurs intégrés pour carte mère
  • Puissance très élevée
  • Larges pédales
  • Mousse de protection pour les jambes
Coup de coeur
Gyroroue mixte V8 de Inmotion
  • Bouton coupe-circuit
  • Trolley
  • Grande maniabilité
  • Autonomie importante
Qualité / Prix
Monocycle électrique One S2 de chez Ninebot by Segway
  • Rallonge de valve incluse
  • Légèreté
  • Poignée coupe-moteur
  • Connectivité Bluetooth 4.0

Aussi appelée monocycle électrique ou solowheel, la gyroroue révolutionne le transport urbain. Au design innovant, cette monoroue écologique et économique vous permet de vous déplacer en toute liberté. Notre sélection des 5 meilleures gyroroues pour guider votre choix.

En Bref

Souhaitez-vous circuler en ville facilement et en toute liberté ? Vous savez donc déjà que la gyroroue est l’engin qu’il vous faut. Son utilisation en milieu urbain présente de nombreux avantages. Pour commencer, il s’agit d’un moyen de déplacement écologique, car il est électrique. Vous n’aurez donc pas à vous préoccuper de la carburation, tout ce que vous aurez à faire, c’est de recharger sa batterie. Aussi, la gyroroue vous permet de vous faufiler aisément sur les passages piétons. Le gain de temps constitue donc un avantage significatif pour tous les conducteurs de cette monoroue électrique.

Outre cela, la gyroroue présente des atouts du point de vue financier. En effet, vous n’aurez pas besoin de souscrire à une assurance, les frais d’entretien sont bas et vous n’avez pas à vous trouver une place de parking. Par ailleurs, bien qu’il s’agisse d’un véritable moyen de déplacement en milieu urbain, sa maîtrise est facile et à la portée de tout le monde. Vous n’avez pas besoin d’avoir des connaissances et des aptitudes particulières pour retenir les bases de sa conduite. En outre, on ne peut aborder les avantages liés au monocycle électrique sans parler de son caractère compact et très peu encombrant. Il peut facilement trouver une place dans votre sac à dos, dans un placard ou dans un casier. Les meilleurs modèles sont :

  • la gyroroue mixte V8 de chez Inmotion,
  • la monoroue électrique Tesla 850 de Gotway,
  • le monocycle électrique One S2 de Ninebot by Segway,
  • la monoroue V5F de chez Inmotion,
  • la gyroroue Q3 signée Airwheel.

Pour faire un choix qui répond à vos besoins et à vos préférences, vous devez garder certains critères en tête. Ainsi, pour choisir votre gyroroue, vous devez tenir compte de la puissance de son moteur. Au minimum, elle doit avoir une puissance de 800 W. Pour les conducteurs les plus exigeants, une puissance de 1 500 W serait parfaite. Pour ce qui est du diamètre de la roue, il doit être choisi en fonction de la taille du conducteur. L’autonomie, la vitesse, le poids, l’ergonomie, la maniabilité, le design et la connectivité sont aussi des critères qui doivent motiver votre choix.

À travers ce guide, vous aurez de plus amples informations sur la gyroroue, ce moyen de déplacement très pratique.

Notre sélection

  1. La gyroroue mixte V8 de Inmotion
  2. La monoroue électrique Tesla 850 de chez Gotway
  3. Le monocycle électrique One S2 de chez Ninebot by Segway
  4. La monoroue V5F signée Inmotion
  5. La gyroroue Q3 d’Airwheel
  1. La gyroroue mixte V8 de Inmotion

    Véritable référence sur le marché, la V8 de Inmotion est une gyroroue 16” qui surprend agréablement avec sa vitesse (max : 30 km/h) et son autonomie de 40 km à 20 km/h, pentes incluses. Elle se comporte bien avec les montées en affichant une puissance satisfaisante même pour les grandes inclinaisons.

    Elle est alimentée par une batterie Lithium 72 V de 6,4 Ah qui se recharge en 4 h 30. Maniable, elle n’a pas peur des obstacles et accroche parfaitement sur les surfaces caillouteuses. Les reprises se font en douceur et la correction du tilt-back fait ralentir en toute sécurité. La présence du trolley est pratique et permet de tirer l’engin comme une valise. Un phare est placé à l’avant pour une conduite éclairée durant la nuit, tandis qu’à l’arrière un logo rouge signale votre présence. L’application est simple, mais aboutie, avec comme paramétrages possibles l’autonomie restante, la distance parcourue et la vitesse.

    • Bouton coupe-circuit
    • Trolley
    • Grande maniabilité
    • Autonomie importante
    • Absence de lumière arrière
    • Coussinets latéraux inexistants
  2. La monoroue électrique Tesla 850 de chez Gotway

    Avec une puissance de 1900W, la Tesla 850 est la monoroue électrique la plus puissante qui n’ait jamais existé. Son autonomie dépasse les 60 km tandis que sa vitesse de pointe atteint les 45 km/h. Cette merveille de 16 pouces fonctionne avec une batterie Lithium ion qui se recharge en 6 heures. Son design et ses performances en font le modèle sportif par excellence.

    Ayant des ressemblances frappantes avec la ACM 16, la Tesla 850 a connu des améliorations au niveau des caches noirs et du trolley devenu latéral. Également plus compacte, elle propose une carte implantée sur le haut de la coque, des batteries judicieusement placées de chaque côté et une coque rapprochée de la roue. Son couple élevé lui permet d’arriver à bout de n’importe quel obstacle non anticipé.

    • Ventilateurs intégrés pour carte mère
    • Puissance très élevée
    • Larges pédales
    • Mousse de protection pour les jambes
    • Prix conséquent
  3. Le monocycle électrique One S2 de chez Ninebot by Segway

    Le contrôle et la maniabilité du monocycle électrique One S2 de chez Ninebot by Segway sont exceptionnels. La combinaison entre sa roue gonflable de 14” et son poids de 12,3 kg est une garantie de sécurité à moindre vitesse comme à pleine puissance. Le mode mise en veille est pratique lorsqu’il n’est pas nécessaire de l’éteindre, une fois reposé au sol l’engin se remet en marche. Son moteur est assez puissant pour franchir les obstacles, descendre et monter les trottoirs ou escalader les pentes. C’est le modèle idéal pour débutant avec un tilt-back progressif très rassurant. Les pédales arrondies avec grip antidérapant offrent une bonne inclinaison et sont suffisamment larges. Ergonomique, sa forme s’accorde parfaitement à celle des jambes.

    • Rallonge de valve incluse
    • Légèreté
    • Poignée coupe-moteur
    • Connectivité Bluetooth 4.0
    • Autonomie insuffisante
    • Absence de trolley
  4. La monoroue V5F signée Inmotion

    La monoroue V5F de Inmotion fait tout de suite la différence avec son charmant design. Côté confort, elle tient ses promesses en proposant des renforts en mousse. Aucun risque de frottement dans les virages grâce aux paliers en V, dont l’inclinaison est encore réglable. Le temps de charge est de 3 h 30 pour une autonomie de 30 à 35 km. Ce modèle propose une vitesse maximale de 25 km/h avec un tilt-back en douceur. Grâce au bouton coupe-moteur, il suffit de lever l’engin pour qu’il s’arrête, facilitant ainsi son transport. Sinon, vous pouvez le tirer avec le trolley pour ne pas avoir à supporter ses 14 kg quand vous êtes à pied. La connexion avec l’appli permet différents réglages dont l’inclinaison des pédales et le tilt-back, et de connaitre l’autonomie de la batterie, la distance parcourue ainsi que les trajets effectués. Elle utilise une batterie Lithium 72 V de 4 Ah.

    • Autonomie importante
    • Pédales réglables
    • Motorisation puissante
    • LED de freinage à l’arrière
    • Blocage inopiné du moteur
  5. La gyroroue Q3 d’Airwheel

    Conçue pour les débutants, la gyroroue Q3 d’Airwheel est équipée d’une double roue de 130 Wh chacune qui garantit une grande stabilité et un confort unique. L’autonomie de sa batterie Lithium LiFePO4 Sony est d’environ 15 km, laquelle se charge en 1 h 30 et dont la durée de vie est de 1000 cycles. La puissance de son moteur permet d’atteindre une vitesse de croisière de 20 km/h. Solide, cette gyroroue peut supporter jusqu’à 120 kg malgré son faible poids de 13,7 kg. C’est un modèle compact qui fait 45 x 39,5 x 16 (L x l x h en cm). Pour en faciliter l’initiation, cet engin est livré avec une sangle de formation et un manuel d’utilisation.

    • Stabilité élevée
    • Facilité de prise en main
    • Design compact
    • Faible poids
    • Autonomie limitée
    • Durée de vie de la batterie

Qu’est-ce qu’une gyroroue et quels sont ses avantages ?

La gyroroue est une monoroue électrique gyroscopique créée pour la première fois aux Etats-Unis en 2011 par Shane Chen, le fondateur d’Investist. La technologie exploitée est similaire à celle du « Segway » sur ce monocycle électrique à système gyroscopique embarqué.

Une gyroroue se faufile facilement sur les trottoirs donc les problèmes d’attente et d’embouteillage ne se posent plus et lorsque vous serez arrivé à destination, vous n’aurez plus besoin de chercher une place de parking. Le gain de temps est réellement significatif. La roue électrique ne nécessite aucun carburant pour son fonctionnement, ce qui la rend très écologique. Elle est alimentée par une batterie lithium recyclable. Les économies qu’on peut faire avec le monocycle électrique concernent l’assurance, l’entretien, le parking et le carburant. L’initiation à la gyroroue est à la portée de tous. Aucune technique spécifique n’est nécessaire et les bases s’acquièrent facilement et rapidement. Pour son rechargement, il suffit de la brancher à une prise électrique standard.

Bien qu’il ne soit pas un jouet, mais un vrai moyen de mobilité, cet engin porte bien son nom de glisse urbaine. Outre son utilisation principale, il se décline en loisir sportif : mode freestyle ou polowheel. Avec des dimensions moyennes de 50 cm x 50 cm, la monoroue électrique est de toute évidence la plus compacte des moyens de transport urbain. Elle se range facilement dans un sac à dos, dans un coffre de voiture ou dans un casier et se transporte sans difficulté dans le bus ou le métro.

Les critères de choix d’un monocycle électrique

Pour espérer faire un choix judicieux de sa gyroroue, il y a des critères dont il faut tenir compte.

Puissance des moteurs

La dimension de la motorisation influe sur la puissance de celle-ci. Une roue électrique puissante roule plus vite, grimpe facilement les côtes et est capable de supporter une lourde charge. Une puissance élevée de votre engin permet de mieux gérer la motricité lors de la montée ou en cas d’imperfections de la chaussée ou d’obstacles.

C’est aussi la garantie d’un excellent freinage. Pour profiter de manière optimale de cet accessoire, une puissance de 800 W est un minimum. Avec un poids conséquent de l’utilisateur et un trajet avec des montées, il faut au moins 1500 W.

Poids

Le poids est un élément de sélection important surtout si l’engin doit souvent être transporté. Attention toutefois à ne pas négliger le côté confortable qui diminue avec le poids de la gyroroue. Un modèle de 16’’ pesant une quinzaine de kilos, qui propose une autonomie d’environ une demi-heure est un compromis satisfaisant.

Diamètre de la roue

Il y a une règle simple : une petite roue n’est pas encombrante et sera beaucoup plus maniable. Inversement, une roue de grande dimension offre moins de maniabilité, mais sera plus stable avec un effet gyroscopique plus accentué donc bien en équilibre en mouvement. Elle roule également plus vite. Il faut faire attention à bien adapter votre taille à celle de votre monocycle électrique.

Vitesse

Pour espérer rouler à 25Km/h, il faut au moins une puissance de moteur de 800 W. Certaines marques brident leurs modèles à une vitesse par défaut. Il existe toutefois une application de téléphone qui permet un débridage des roues.

Autonomie

Il est primordial de choisir la batterie en fonction de vos besoins. Si l’utilisation dépasse les capacités de celle-ci, il y a un risque de déchargement qui va entrainer une chute. Comptez une dizaine de kilomètres à une vitesse d’environ 20 km/h pour 2 Ah d’autonomie. Il ne faut pas oublier qu’un moteur puissant va consommer plus d’énergie.

Programmation électronique, ergonomie et connectivité

Dans le cas d’une gyroroue, un problème électronique peut vous envoyer par terre, donc optez pour les marques fiables. Certaines applications permettent des réglages comme le calibrage du gyroscope et le choix du mode de conduite (débutant ou expert) ou celui d’utilisation.

Côté connectivité, on a des modèles proposant la communication en Bluetooth via une application mobile iOS ou Android permettant de paramétrer la couleur des lampes LED décoratives, la sensibilité des pédales ou la vitesse maximale. Cette technologie permet aussi d’avoir des informations sur les trajets parcourus, le kilométrage ou encore l’état de la batterie. Certaines monoroues sont pourvues de haut-parleurs qui diffusent la playlist de votre smartphone.

En termes d’ergonomie, vous pouvez avoir le trolley qui vous évite de devoir porter votre gyroroue quand vous n’êtes pas dessus, la lumière avant et/ou arrière et le bouton coupe-circuit qui ne vous oblige pas à éteindre et à rallumer l’engin.

Conclusion

Si l’on doit tenir compte de tous les critères de sélection d’une gyroroue, notre choix se porte sur la V8 de chez Inmotion pour la première place.

Elle propose le meilleur compromis en termes de praticité, de performance, de design et d’ergonomie. C’est une gyroroue 16″ puissante d’une autonomie de 40 km qui promet de belles sensations avec sa vitesse maximale allant jusqu’à 40 km/h. La poignée télescopique et verrouillable du trolley est intelligemment pensée.

Difficile de faire mieux avec les pédales confortables, l’appli mobile soignée, le témoin de charge ultra lisible, le coupe-circuit, la lumière arrière et le phare avant. Légèreté et fiabilité sont au rendez-vous. Pour nous, elle réunit toutes les qualités attendues d’une gyroroue 2e génération.

FAQ

Quel budget faut-il prévoir pour acquérir une gyroroue ?

Le budget nécessaire va dépendre de la gamme à laquelle appartient le modèle. Pour acheter une gyroroue neuve et haut de gamme, votre budget doit être compris entre 800 et 2 000 euros. Pour les modèles bas de gamme, il vous faut environ 500 euros. Toutefois, vous devez faire attention lorsque le prix est trop bas, car c’est peut-être le signe qu’il s’agit d’un engin de mauvaise qualité.

Faut-il porter un casque avant de rouler une gyroroue ?

Oui, pour se protéger, le conducteur de gyroroue doit porter un casque et des gants. Aussi, lorsque la conduite se fait de nuit, le conducteur a l’obligation de porter des vêtements ou des accessoires rétro-réfléchissants. Toujours pour la sécurité du conducteur, la vitesse maximale de l’engin doit être limitée à 25 km/h.

Comment rouler une gyroroue en toute sécurité ?

Le mode de fonctionnement de la gyroroue est assez simple. Pour aller de l’avant, il vous suffit de vous pencher légèrement vers l’avant. Tout en vous maintenant en équilibre, la monoroue va commencer à avancer. Lorsque vous avez besoin de ralentir ou de vous arrêter, il vous suffira de vous pencher légèrement vers l’arrière. Quand vous êtes un débutant, vous devez y aller en douceur afin de ne pas perdre l’équilibre.

Quels sont les facteurs à prendre en compte pour vite maîtriser la conduite d’une gyroroue ?

Pour les premières séances, il est recommandé de porter un casque, des gants puis des vêtements et accessoires de protection. Après avoir vérifié la pression qu’il y a dans les pneus et l’autonomie de l’engin, commencez l’apprentissage sur une surface plane et vaste. Pour progresser plus facilement et inhiber votre peur de tomber, n’hésitez pas à vous faire tenir la main par une personne.

À partir de quel âge un enfant peut-il conduire une monoroue ?

Selon la loi, un enfant peut déjà conduire une gyroroue à partir de 12 ans. Toutefois, pour sa sécurité, le modèle doit être adapté à sa morphologie et ses capacités. En outre, il doit uniquement rouler sur les pistes sur lesquelles les EDPM sont autorisées dans sa localité.