Notre top 5 des meilleurs sacs de couchage

Arnaud  publié le 19 février 2020 à 0h03.
Top du Top
Sac de Couchage Lafuma
  • Volume pieds
  • Zip anti-coincements
  • Belle finition
  • Poche doublure intérieure
Coup de coeur
Sac de Couchage de Jago
  • Compacité
  • Taille correcte
  • Facilité de rangement
  • Convertibilité en sac de couchage double
Qualité / Prix
Sac de couchage Peanut par EGOZ
  • Ouverture totale du sac
  • Durabilité
  • Légèreté
  • Housse de rangement incluse

Il est important de passer une bonne nuit de sommeil quand on part en randonnée ou en bivouac. Rien ne vaut le confort et la chaleur pour dormir paisiblement et bien récupérer. Equipez-vous d’un sac de couchage pour profiter pleinement de vos expéditions.

En Bref

Pour un départ en randonnée ou en vacances, il est important de s’équiper d’un sac de couchage adéquat. Pour cela, optez pour un des meilleurs sur le marché. Pour vous faciliter la tâche, nous avons donc identifié et testé pour vous 5 des sacs de couchage les plus efficaces.

Pour bien choisir votre sac de couchage, vous devez donc tenir compte de plusieurs critères.

  • La température de confort

Il s’agit de la température ambiante maximale qui vous permet de dormir sur le dos sans ressentir le froid. Certains sacs renseignent également sur la température limite de confort et la température extrême. Ces renseignements doivent être conformes à la norme européenne EN 13 537.

  • Le poids et la taille du sac

Un sac de couchage léger est idéal pour les randonnées, car il est facilement transportable. Toutefois, lorsqu’il est trop léger, il peut être moins agréable durant la nuit. En ce qui concerne la taille, elle doit vous permettre d’être à l’aise dans votre sac sans avoir trop de vide à combler.

  • Le système de fermeture

On distingue des sacs de couchage à rabats, à zips de fermeture et autres encore.

  • Le type de garnissage

Il peut s’agir d’un garnissage synthétique ou en duvet. Le duvet offre un bon rapport poids/chaleur. Cependant, il n’est pas aussi résistant à l’humidité que le synthétique.

  • La forme du sac

On distingue généralement les sacs de couchage en couverture ou en forme rectangle. Les sacs de couchage en sarcophage sont également disponibles sur le marché.

Le sac idéal doit tenir compte de vos goûts et de vos besoins. Il s’agit de la situation géographique, des saisons d’utilisation ou encore des températures de vos lieux de couchages. Tenez compte du prix afin de choisir un sac adapté à votre budget.

En prenant en considération tous ces critères importants, les 5 meilleurs sacs de couchage du marché vous garantissent une expérience optimale. Ils se rapprochent le plus des critères d’un sac idéal. En haut de notre classement, vous avez le sac de couchage Jago. Il est suivi respectivement du sac de couchage Lafuma ainsi que du sac Peanut et EGOZ. Le sac Mountain Warehouse est une alternative efficace aux modèles susmentionnés. Le dernier de notre liste et non le moins méritant est le sac de couchage Premium de chez Active Era.

Notre sélection

  1. Sac de Couchage de Jago
  2. Sac de Couchage Lafuma
  3. Sac de couchage Peanut par EGOZ
  4. Sac de Couchage Mountain Warehouse
  5. Sac de Couchage Premium de chez Active Era
  1. Sac de Couchage de Jago

    Entièrement en polyester, ce sac de couchage est chaud et douillet. C’est un matériau de qualité à la fois hydrofuge et solide. Il convient aussi bien pour le camping que pour la randonnée. Le confort est assuré par la garniture intérieure d’une grande douceur et qui laisse respirer.

    Le remplissage est fait de fibre creuse non liée 200 g/m². Ce modèle vous fait sentir complètement à votre aise pour des températures allant jusqu’à -2°C ou atteignant les 20°C.

    La fermeture éclair à deux sens est dotée d’une protection anti-coinçage. Son avantage principal, il est convertible en sac de couchage double. Pour cela, il suffit de zipper un deuxième avec.

    Facile d’entretien, il se lave à la machine à 30°C. Avec le sac de rangement inclus, rien de plus facile pour le ranger.

     

    • Compacité
    • Taille correcte
    • Facilité de rangement
    • Convertibilité en sac de couchage double
    • Remplissage pas uniforme
    • Zip fragile
  2. Sac de Couchage Lafuma

    Le fait qu’il soit ultra léger (700 g) n’empêche pas à ce sac de couchage de bien tenir au chaud. Si vous êtes un adepte du bivouac, c’est le modèle qui répond le plus à vos attentes. Avec ses petites dimensions et son faible poids, vous pouvez l’emmener partout sans difficulté. Compact, il convient également pour les randonnées.

    Durant les nuits à la belle étoile, il vous tiendra chaud jusqu’au petit matin en étant conçu pour vous offrir des conditions de sommeil confortables même à basses températures. Ce sac de couchage remplit correctement sa fonction pour des températures situées entre 0°C à 10°C.

    Le volume pieds est très bien pensé et empêche le sac de couchage de glisser. Il est pourvu d’un zip double curseurs avec tirette phosphorescente et système anti-coincements. En bonus, vous avez une poche doublure intérieure très pratique.

     

    • Volume pieds
    • Zip anti-coincements
    • Belle finition
    • Poche doublure intérieure
    • Ouverture totale impossible
  3. Sac de couchage Peanut par EGOZ

    Confortable et résistant, le Peanut garde au chaud que ce soit en randonnée, en survie, en scoutisme ou en camping. Ce sac de couchage vous protège que ce soit par temps chaud ou durant les périodes froides. Entièrement fait en polyester moléculaire, il résiste très bien à l’humidité et sèche rapidement.

    La doublure 100% coton est moelleuse et régule bien la chaleur. Ce modèle est doté d’un col de trait et d’un capuchon avec cordon de serrage pour une parfaite protection des épaules, du cou et de la tête. Sa forme rectangulaire plus large au niveau des et des jambes garantit un confort optimal.

    Grâce à son système d’ouverture, il se convertit en couverture d’appoint quand un invité arrive à l’improviste. Le Peanut s’enroule pour se glisser facilement dans son sac de rangement et ne prendre qu’un minimum de place.

    • Ouverture totale du sac
    • Durabilité
    • Légèreté
    • Housse de rangement incluse
    • Garnissage mal réparti
    • Coutures légères
  4. Sac de Couchage Mountain Warehouse

    Ce sac de couchage vous apportera de la chaleur lors des nuits fraîches en bivouac, en camping ou en randonnée. C’est un modèle « 2 saisons » qui pourra servir au printemps et en été. C’est un produit est adapté à une température de survie à -0°C.

    La température de confort se situe entre 6°C à 10°C. L’enveloppe comme le garnissage est en polyester, un matériau à la fois doux, isolant et résistant. Sa forme rectangulaire favorise les changements de position sans sacrifier le confort.

    Pesant 1,2 kg, il se transporte facilement et reste peu encombrant grâce à son sac de rangement. Plié, ce sac de couchage ne fait que 18 cm x 35 cm. Le zip est situé sur le côté gauche avec la praticité de se fermer à double sens.

    • Bonne épaisseur du garnissage
    • Forme rectangulaire
    • Facilité de transport
    • Entretien simple
    • Fermeture peu résistante
    • Rangement compliqué
  5. Sac de Couchage Premium de chez Active Era

    Ce sac de couchage est l’un des plus légers de sa catégorie. Il ne pèse que 800 g, ce qui le rend ultra-portable. C’est un modèle qui supporte les températures supérieures +5°C. Le style momie fait gagner en confort en permettant à l’utilisateur de reposer sa tête.

    Idéal pour un usage à l’intérieur, il s’utilise également dehors pendant les périodes estivales. Son point fort : sa conception confortable et légère avec des matériaux intérieurs doux. Le Premium de chez Active Era possède une garniture intérieure en fibres creuses 150GSM avec une enveloppe extérieure en polyester 170T durable.

    Il est livré avec son sac de rangement, lequel est étanche à l’eau et équipé de poignée qui simplifie son transport. C’est un investissement intéressant dans le sens où c’est un produit 2 en 1 qui fait à la fois sac de couchage et couverture d’appoint.

    • Poids plume
    • Utilisation de matériaux doux
    • Style momie
    • Présence d’une poignée de transport
    • Finitions approximatives

Choisir le sac de couchage adapté à vos besoins

Tenir compte de la température de confort

La température de confort doit tenir compte de la zone géographique, de l’altitude, du vent et de l’humidité de l’endroit où vous allez vous installer. Les températures de confort, limite et extrême doivent aussi respecter la norme européenne EN13537 pour que le sac de couchage soit vraiment fiable.

La garantie dont il faut s’assurer est que vous soyez à l’aise quelles que soit les conditions et les positions. Un sac de couchage à la température de confort « douce » garde davantage la chaleur avec l’utilisation d’un sarco de sac en polaire ou un drap en soie.

Le poids et la taille

En randonnée, il vaut mieux opter pour un modèle léger. Attention toutefois car plus le poids d’un sac de couchage est faible, moins il y aura de confort thermique. Essayez de trouver le meilleur ratio poids/température.

La taille est aussi importante et proposée en plusieurs choix (S, M, L, XL…ou en cm). Les dimensions doivent vous permettre de bouger à votre aise sans laisser trop de vide qui va obliger à réchauffer plus d’air.

Le système de fermeture

Un sac de couchage qui se ferme bien empêche la déperdition calorifique et l’infiltration d’air froid par le haut. En plus du cordon qui équipe tous les sacs sarcophages, on peut avoir une collerette intérieure qui isole le corps au niveau du torse.

L’avantage est que la chaleur est mieux emprisonnée. Parfois, il s’agit de bourrelet intérieur qui apporte la même étanchéité au froid. Ce type de fermeture haut du corps est censé protéger davantage les épaules qui sont une des parties les plus froides de notre corps.

Les sacs de couchage jumelables sont équipés chacun de zip, l’un à droite et l’autre à gauche. A la différence d’un modèle sarcophage, la version « couverture » est pourvue d’une fermeture à glissière s’ouvrant en L ou de la tête aux pieds. Son atout est qu’elle permet qu’on dorme à l’intérieur ou qu’on l’utilise justement comme couverture grâce à son système d’ouverture. Le sac sarcophage convient pour les randonnées tandis que le modèle « couverture » est plus adapté au camping.

Quel rembourrage pour votre sac de couchage ?

Le garnissage va impacter sur le poids du sac de couchage, sa résistance aux conditions climatiques et au pouvoir gonflant. Le duvet est plus léger et plus compact que le rembourrage synthétique, qui lui est par contre plus résistant à l’humidité et aux intempéries.

Le duvet de canard ou d’oie perd son pouvoir gonflant (mesuré en cubic inches) une fois mouillé, néanmoins il existe des modèles pourvus d’une enveloppe extérieure coupe-vent et hydrophobe qui protège parfaitement ce type de garnissages. C’est un meilleur régulateur de température, ce qui en fait un isolant de qualité.

Comme il est ultra-compressible, le sac de couchage garni de duvet prend beaucoup moins de place une fois plié. Le taux de plumette présent dans un rembourrage optimise le pouvoir gonflant d’un sac de couchage. Les taux de duvet et de plumes sont indiqués sur l’étiquette.

Les fibres synthétiques sèchent plus rapidement et compressent moins à la différence du duvet qui s’affine au fur et à mesure de l’utilisation. Comme elles sont plus perméables, elles résistent mieux à la prolifération de microbes. Ce sont aussi les moins chères.

Pour profiter des avantages de l’un comme l’autre des deux types de rembourrage, il existe des sacs de couchage hybride rembourrés avec du duvet et des fibres synthétiques.

Conclusion

Le sac de Couchage de Jago est de loin le meilleur de la liste. C’est un modèle adapté à des températures très basses (-2°C) et moyennement haute (20°C), ce qui en fait un produit polyvalent. Il est suffisamment large pour faciliter les mouvements sans sacrifier le confort et la chaleur.

Sa solidité et le fait qu’il soit entièrement imperméable sont très appréciés en camping et en randonnée. Parfait pour une seule personne, il le sera encore mieux pour deux. En effet, il est possible de zipper deux modèles ensemble pour en faire un sac de couchage double. On a trouvé pratique qu’il passe à la machine à laver et qu’il prenne un minimum de place une fois enroulé.

Son prix canon fait encore plus pencher la balance de son côté.

FAQ

La prise en compte des éléments suivants permet de mieux appréhender les sacs de couchage.

Quelle est la température de confort idéal pour un sac de couchage ?

Il faudra tenir compte de la saison, de la géographie et surtout de la température nocturne du lieu où vous comptez séjourner. Idéalement, la température de confort doit être la plus basse atteignable à l’extérieur. Les sacs les plus utilisés ont une température de confort de plus ou moins 10 °C en moyenne.

Quelle est la durée de vie d’un sac de couchage ?

Pour un sac de très bonne qualité qui est utilisé soigneusement et bien entretenu, la période d’utilisation est relativement longue. Si ces conditions sont convenablement remplies, votre sac peut donc durer une vingtaine d’années. Pour une meilleure durabilité, pensez à y dormir avec des habits propres puis à régulièrement nettoyer et aérer votre sac de couchage.

Comment nettoyer son sac de couchage ?

En général, le sac de couchage synthétique se nettoie facilement à la machine. Cependant, pour le modèle en duvet, il faut idéalement le faire à la main afin de ne pas perdre le pouvoir gonflant des duvets. Il faut aussi le sécher une fois qu’il est nettoyé.

Sac de couchage en duvet ou synthétique : lequel choisir ?

Le garnissage en duvet confère une bonne isolation thermique. De plus, c’est un type de sac très léger et adapté aux longues distances. Cependant, contrairement au sac en fibres synthétiques, il est plus difficile à entretenir et moins tolérant à l’humidité. Le choix dépend donc de l’utilisation que vous souhaitez en faire.

Comment se conserve un sac de couchage lorsqu’il ne sert pas ?

Il faut éviter de conserver votre sac compressé lorsqu’il ne vous sert pas. Vous risquerez d’endommager sa capacité d’isolation. Au cas où il ne serait pas bien séché, le développement de moisissures est à craindre. Pour bien conserver votre sac, laissez-le suspendu sur toute sa longueur ou dans un sac adapté.