Top 5 des meilleurs compresseurs d’air

Arnaud publié le 19 janvier 2021 à 2h07.
Top du Top
Compresseur Fifty Mecafer
  • Transportabilité
  • Haute performance
  • Aucun entretien requis pour la tête de compression
  • Faible encombrement
Coup de coeur
Compresseur d’air Mercure
  • Kit de démarrage inclus
  • Bonne capacité de la cuve
  • Aucune perte d’air
  • Polyvalence
Qualité / Prix
Pompe à air Black & Decker
  • Praticité du cadran lumineux
  • Double choix d’alimentation
  • Fonction arrêt automatique
  • Possibilité de réglage de la pression

L’utilisation d’un compresseur d'air n’est plus réservée aux professionnels. Les bricoleurs ont eux aussi compris à quel point cet outil minimisait les efforts à fournir. C’est l’équipement idéal pour bricoler rapidement, avec précision et pour un meilleur résultat.

En Bref

Pour gonfler des pneus, peindre un mur, ou encore percer une cloison, le compresseur d'air peut s'avérer particulièrement efficace. Polyvalent et pratique, il convient aussi bien pour les gros travaux que pour les finitions les plus précises. En effet, il est conçu pour alimenter un large panel d'accessoires pneumatiques. De l'agrafeuse au pistolet à peinture, en passant par la sableuse ou la soufflette, les possibilités d'utilisation sont nombreuses. L'objectif est de faciliter le quotidien des usagers, en rendant chacune de leurs opérations de gonflage rapides, efficaces et sécurisées.

Largement démocratisé, l'usage du compresseur d'air s'adresse aussi bien aux professionnels aguerris qu'aux bricoleurs. Pour répondre aux différents besoins des consommateurs, le marché propose une large gamme de modèles. Puissance, capacité, débit d'air ou encore facilité de prise en main, les critères de choix sont particulièrement diversifiés.

Comment choisir le bon compresseur d'air ? Quels sont les meilleurs modèles du marché ? Comment fonctionnent-ils ? À travers ce guide, nous souhaitons répondre à vos diverses interrogations, et vous aider à trouver le modèle qui vous correspond.

Pour cela, nous vous présentons les six principaux critères de choix à prendre en considération au rayon des compresseurs d'air. Nous revenons également sur les principaux usages de cet équipement incontournable et vous fournissons quelques précieux conseils d'entretien. Enfin, pour éviter que votre investissement ne finisse au fond d'un placard, nous vous proposons de consulter notre Top 5. À travers celui-ci, vous y trouverez un classement des cinq modèles les plus performants du marché à savoir la pompe à air de Black & Decke, le compresseur Fifty de Mecafer, celui de Mercure, de Stanley ou de Kawasaki.

Accessoires inclus, capacité, pression ou encore utilisations possibles, nous vous en présentons les principales caractéristiques techniques. Pour vous permettre de réaliser un achat éclairé, nous vous donnons notre avis objectif sur chaque modèle de notre sélection. Ainsi, vous trouverez sous chacun d'entre eux une liste non exhaustive des principaux atouts et faiblesses. Grâce à ce référentiel, vous trouverez aisément le modèle le plus adapté à votre usage, mais également à votre budget. En effet, outre les données techniques, vous pouvez y consulter les meilleurs tarifs exercés sur le marché.

N'attendez plus et suivez le guide !

Notre sélection

  1. La pompe à air de Black & Decker
  2. Le compresseur Fifty de Mecafer
  3. Le compresseur d’air de Mercure
  4. Le compresseur d’air de Stanley
  5. Le compresseur d’air de Kawasaki
  1. La pompe à air de Black & Decker

    À la fois compresseur et gonfleur, la pompe à air de Black & Decker intègre un réglage digital de la pression souhaitée. La fonction « arrêt automatique » s’enclenche lorsque le gonflage est terminé. Grâce à un cadran lumineux, le niveau de pression peut être lu avec clarté même dans l’obscurité. Avec une tension de service de 230 V (sur une prise domestique) ou de 12 V (sur un allume-cigare), cet appareil est d’une grande utilité dans le cadre des activités nautiques, pour les équipements sportifs ainsi que pour les pneus. Il est équipé de 3 soupapes à savoir un tuyau d’extension souple, un gonfleur de l’aiguille ainsi qu’une buse. Une prise standard pour les roues de voiture et un cordon avec prises sont déjà inclus. La puissance de 160 PSI (11 bars) de ce compresseur d’air est correcte et est en mesure de générer une pression importante, laquelle est réglable manuellement. Il est aussi pourvu d’un compartiment destiné au rangement des cordons.

    • Praticité du cadran lumineux
    • Double choix d’alimentation
    • Fonction arrêt automatique
    • Possibilité de réglage de la pression
    • Faible capacité de gonflage
    • Rigidité du tuyau
  2. Le compresseur Fifty de Mecafer

    Le Fifty de Mecafer est un compresseur d’air d’une capacité de 50 litres embarquant un moteur 2 HP couplé à une tête de compression qui profite de la technologie « oiless » (sans huile). Hautement polyvalent et suffisamment puissant avec ses 2CV, il permet de peindre, buriner, visser/dévisser, percer, clouer, agrafer, laver, pulvériser, gonfler et souffler. Son support porte-outils et son régulateur le rendent très pratique tandis qu’il gagne énormément en maniabilité grâce à son guidon et ses larges roues. Ce modèle vous épargne des heures d’efforts grâce à une pression maximale de 10 bars et un débit d’air de 126L/min. Il est facile à prendre en main dans la mesure où vous pouvez le réguler et ajuster la pression via son manomètre. C’est l’un des moins encombrants de sa catégorie avec seulement 47 x 62 x 54 cm (L x l x h), mais aussi l’un des plus légers en pesant 24,6 kg.

    • Transportabilité
    • Haute performance
    • Aucun entretien requis pour la tête de compression
    • Faible encombrement
    • Vibrations et bruits assez présents
    • Insuffisance de la longueur de câble
  3. Le compresseur d’air de Mercure

    Pratique pour les débutants, le compresseur d’air de Mercure est à la fois polyvalent et ergonomique. Il se destine à différents bricolages et notamment pour agrafer et clouer. C’est un excellent outil d’entretien qui se décline selon les besoins en pulvérisateur, en soufflette, en lance de lavage eau et air, en pistolet à mastic et silicone ou encore en pistolet à graisse. Pour vos travaux de peinture, ce modèle se transforme en pistolets de finition ES 250, UR1 ou encore basse pression. Il a également de nombreux atouts pour ne citer que son kit de roues, sa poignée et son grand filtre d’admission orientable. Son moteur de 2CV (1500 w) lui vaut des performances surprenantes. Une efficacité qui a également vu la contribution de la tête de compression avec un cylindre lubrifié (entrainement coaxial) en alu-fonte garanti longue durée. Pour bien convenir à un débutant, ce compresseur d’air se transporte facilement et se met en route avec une grande simplicité.

     

    • Kit de démarrage inclus
    • Bonne capacité de la cuve
    • Aucune perte d’air
    • Polyvalence
    • Fragilité des roues
    • Absence d’une jauge d’huile
  4. Le compresseur d’air de Stanley

    Livré avec son kit comprenant un régulateur et un contrôle de pression, le compresseur d’air de Stanley se prête idéalement à un usage domestique. Il n’est pas rare qu’on l’utilise pour des travaux d’atelier, de garage, de jardinage et de maison. Fonctionnant sans huile, c’est aussi un modèle facile à ranger et à transporter du fait de sa légèreté et de sa compacité. Il est aussi efficace pour l’aérographie, le clouage et le gonflage. Sa soupape de décharge de condensation, sa soupape de sécurité et son double manomètre témoignent largement de ses performances et de sa fiabilité. Ce compresseur propose un débit d’air de 180 litres par minute qui garantit la rapidité des travaux. Pourvu d’une bandoulière et équipé d’un réservoir de 5 litres, il est assez léger et compact pour se permettre de se passer de roues. Le moteur peut produire et maintenir une pression de 10 bars sans beaucoup d’efforts, ce qui est parfait pour les travaux domestiques. Alimenté par une prise Schuko et tournant sur 220 V, il est surtout efficace pour des bricolages de 4 à 10 minutes.

    • Belles finitions
    • Présence d’un robinet de purge d’air
    • Soupape de sécurité incluse
    • Débit satisfaisant
    • Incompatibilité pour les travaux endurants
    • Nuisance sonore lors du rechargement
  5. Le compresseur d’air de Kawasaki

    Le compresseur d’air de Kawasaki est surtout destiné aux loisirs et aux travaux domestiques. Il est doté d’un réducteur de pression qui permet d’ajuster celle-ci au besoin. Ce compresseur d’air possède de nombreux atouts tels des roues qui facilitent le transport, un raccord pour flexibles à air comprimé et un manomètre qui indique la pression. Outre le gonflage, la plupart des petits travaux peuvent être effectués avec ce compresseur d’air. Il embarque un moteur à induction produisant une pression de travail de 8 bars. La capacité du réservoir est de 24 litres, un volume qui une fois atteint, provoque un arrêt automatique de l’appareil. Avec une restitution d’air de 165 L/min et un régime au ralenti de 2850 tr/min, il remplira sans problèmes sa fonction.

    • Bidon d'huile pour le moteur fourni
    • Régulateur de pression
    • Pression de travail élevée
    • Grande capacité du réservoir
    • Ne convient pas pour les travaux intenses

Les détails techniques à vérifier sur un compresseur d’air

La puissance

Exprimée en chevaux, elle détermine l’endurance de l’appareil. Un compresseur d’air embarquant un puissant moteur peut être utilisé en continu sans risque de surchauffe tandis qu’un modèle moins soutenu aura besoin de temps de pause et de recharge. Entre un compresseur thermique et électrique, le premier est plus performant et convient de ce fait aux travaux intensifs.

Le type de compresseur

Vous avez le choix entre 3 types de compresseurs en fonction de vos besoins. La version bicylindre s’adresse plus aux professionnels, mais certains amateurs n’hésitent pas à profiter de sa puissance pour leurs travaux de bricolage. Le compresseur bicylindre se distingue par la présence de deux cylindres et une capacité élevée. Quant au compresseur d’air portatif, il convient particulièrement à un usage domestique. Ses atouts se situent au niveau de sa maniabilité, de sa légèreté et de sa portabilité qui en font l’appareil idéal pour coller, agrafer, nettoyer à la soufflette ou encore gonfler les pneus. Enfin, le modèle monocylindre est adapté aux travaux endurants et intenses du fait de sa cuve plus volumineuse et de sa puissance plus élevée. Selon les modèles, le réservoir est fixé soit sur un support mural soit sur le châssis.

La tension

Là encore, votre choix sera dicté par vos besoins. Vous avez les compresseurs d’air qui se branchent sur les prises secteur de 230 V et ceux qui se rechargent via un simple allume-cigare de voiture.

La capacité

La taille de la cuve d’un compresseur d’air varie entre 4 à 250 litres, mais certains modèles en sont dépourvus. Si ces derniers sont incapables de stocker l’air, les autres vous offrent la possibilité d’en réguler la pression par rapport au type de travaux. Pour profiter d’un débit suffisant pour une utilisation courante et avec de gros travaux tels  le ponçage, le burinage, le perçage ou la peinture sur carrosserie, optez pour un compresseur offrant une capacité minimale comprise entre 50 à 100 litres. Pour les bricolages occasionnels et les petits travaux comme le nettoyage et l’agrafage, une cuve de 10 litres suffira amplement.

Le débit d’air

Cet aspect impacte directement sur les performances de l’appareil pour réaliser des travaux précis. La restitution d’air est exprimée en litre par minute (L/m) et dépend de la force exercée ainsi que de la capacité de la cuve. S’il vous faut poncer ou sabler régulièrement, prévoyez un débit d’air d’environ 200 L/m. Avec une restitution d’air de 150 à 200 L/m, vous disposez d’un appareil polyvalent permettant en même temps de peindre, buriner et gonfler.

Le confort d’utilisation

Pour profiter d’un confort d’utilisation satisfaisant avec votre compresseur d’air, il faut vous assurer de sa simplicité d’utilisation, de sa portabilité, de son niveau sonore, de la faiblesse d’encombrement, de son ergonomie et de sa légèreté. Dans un souci de praticité pour le déplacement de l’appareil, les modèles équipés de roues sont plus intéressants. La présence d’une poignée, parfois incorporant directement la cuve, peut réellement faciliter la tractation et le portage.

Usages possibles du compresseur d’air

Outre son utilité pour le gonflage et le contrôle de la pression de tout ce qui est pneumatique (matelas, bouée, pneus, piscine gonflable, roues…), l’air comprimé permet entre autres de retirer la rouille, décaper une façade, poncer du bois, sabler une carrosserie, peindre un meuble, buriner un mur, nettoyer une pièce ou encore percer une cloison. En effet, en plus de l’outil électroportatif auquel il est relié, le compresseur d’air peut être raccordé à une sableuse, à un cloueur pneumatique, à un aérographe, à une soufflette, à un marteau, à une ponceuse, à un pistolet à peinture, à un burin et même avec un marteau-piqueur.

Astuces et précautions

Vous pouvez prolonger la durée de vie de la cuve de votre appareil en programmant un passage aux mines tous les 5 ans. Le nettoyage du filtre à air et la purge de la condensation sont préconisés de façon hebdomadaire. En outre, il est important de remplacer l’huile toutes les 100 heures et d’en contrôler le niveau avant chaque mise en route sans oublier de vérifier le sens de rotation du bloc. Enfin, le port d’une tenue adaptée et d’accessoires de protection (casque antibruit, gants et lunettes) est vivement recommandé, tout comme l’utilisation dans un endroit dégagé et propre.

Classement des 5 modèles les plus performants

Conclusion

La pompe à air de Black & Decker se hisse à la première place de notre classement en alliant performance, polyvalence et légèreté. C’est un appareil 2 en 1 qui fait à la fois compresseur et gonfleur. Les deux choix de rechargement vous permettent de le brancher à un allume cigare 12 V ou une prise secteur 230 V.

Outre son compartiment pour les câbles ; son cadran lumineux, la fonction arrêt automatique et l’ajustement manuel de la pression via 2 boutons distincts le distinguent incontestablement des autres modèles.

FAQ

Comment choisir un compresseur d'air ?

En fonction de l'usage, on s'orientera plutôt vers un modèle de compresseur d'air bicylindre, monocylindre ou portatif. Outre le type d'appareil, plusieurs caractéristiques techniques doivent impérativement être adaptées à l'usage. On peut notamment citer la capacité de la cuve, la tension, le débit d'air, la puissance et la facilité d'utilisation.

À quoi sert un compresseur d'air ?

Que l'on soit un professionnel aguerri ou un simple bricoleur amateur, le compresseur d'air sait se rendre incontournable. Des gros travaux aux petites finitions, il permet de produire de l'air comprimé pour divers usages. Parmi les principales utilisations, on peut citer le gonflage des pneus, la peinture, le gros nettoyage ou encore le sablage.

Comment entretenir un compresseur d'air ?

Pour optimiser la durée de vie de son compresseur d'air, on veillera à programmer un passage aux mines tous les cinq ans. Chaque semaine, on procédera à un nettoyage complet du filtre à air, ainsi que de la purge de condensation. Enfin, on s'attachera à vérifier très régulièrement le niveau d'huile, une vidange étant nécessaire toutes les 100 heures.

Comment utiliser un compresseur d'air ?

Pour utiliser le compresseur d'air, vous devrez procéder au branchement du cordon à sa borne et choisir une pression adaptée. Au cours de vos travaux, vous veillerez au maintien du nombre de bars en observant régulièrement la jauge de pression. Pour des opérations en toute sécurité, vous choisirez un lieu dégagé et porterez des équipements de protection (lunettes, casques et gants).

Quel compresseur d'air choisir pour gonfler des pneus ?

Pour contrôler et gonfler ses pneus, on s'orientera plutôt vers un modèle de compresseur d'air de type portatif. En termes de puissance, on pourra se contenter d'un modèle peu gourmand, de 230 V ou 380 V. Enfin, sachez que pour cet usage peu exigent, vous pouvez vous orienter vers n'importe quelle capacité de réservoir.